Recherche

Les pêcheurs de Joal s’engagent à mieux assurer la reproduction du thiof



Au terme du projet de Cogestion des pêcheries artisanales au Sénégal (Cogepas), en fin mars, et le démarrage récent des activités de gestion du thiof à Joal, il est prévu d’assurer la continuité en passant le témoin au projet Comfish. La cérémonie de passation a eu lieu au quai de pêche en présence des acteurs de la filière et du directeur adjoint des pêches.
Une étude de marché réalisée en 2012 par le Cogepas a révélé qu’environ 90 % de l’ensemble des individus pêchés étaient immatures. Le directeur adjoint des pêches estime donc vital, par le biais d’une réduction de l’effort de pêche, de protéger les individus reproducteurs et d’augmenter la taille des prises de manière à accroître et à stabiliser les ressources.
A Joal, le Comité local de gestion de la pêche artisanale (Clpa) a appelé les pêcheurs à la palangre à participer aux réunions organisées sur le quai de pèche dans le but de définir le plan de gestion des ressources comme le thiof. Il a également rencontré les groupements de pêcheurs pour leur présenter les résultats des études comparatives et les inciter à participer aux actions. Il a été aussi décidé de commencer par les mesures peu contraignantes sur le plan économique. Les pêcheurs ont accepté de réduire de 10% le nombre d’hameçons et de remplacer 10 % des hameçons par d’autres plus gros de manière à réduire la pression sur le thiof.
Selon Sidiya Diouf, adjoint au directeur des pêches, chef de la division pêche artisanale, c’est à un moment important de l’activité de cogestion des pêcheries que l’on se trouve parce qu’il y a un transfert d’activités entre deux projets très utiles.
Le Cogepas qui se termine en fin mars et Comfish qui ira jusqu’en 2016 vont continuer à renforcer les capacités du Comité local pour la pêche artisanale (Clpa) de Joal.
Les pécheurs, indique M. Diouf, ont été informés que l’une des causes de la diminution des thiofs est la surpêche des immatures dont la taille est inférieure à 46 cm.

Amath Sigui Ndiaye
Le Soleil

Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte
Lu 126 fois
Economie maritime-Pêches-aquaculture


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4
Inscrivez-vous.entrez votre email pour garder le contact car nous avons besoin de vos avis et suggestions.merci d'avance