Recherche

Les institutions de micro-finance n'ont pas pour mission de lutter contre la pauvreté, selon un spécialiste



Dakar, 20 oct (APS) - Le directeur général de l'Union des mutuelles du Partenariat pour la mobilisation de l'épargne et le crédit au Sénégal (UM-PAMECAS), Mamadou Touré, a indiqué samedi, que les Institutions de micro-finance (IMF) ‘'n'ont pas pour mission de lutter contre la pauvreté''.

Mamadou Touré faisait une communication à l'Ecole nationale d'économie appliquée (ENEA) lors d'une conférence organisée par l'Amicale des étudiants en micro-finance sur le thème : ‘'Impact de la baisse des taux d'intérêt dans les institutions de micro-finance''.

‘'Les institutions de micro-finance font le commerce de l'argent. Les taux d'intérêt ne sont rien d'autres que le prix du loyer'', a expliqué le direceur général de l'UM-PAMECAS, rappelant que la ‘'tâche primordiale de toute entreprise est de cerner les besoins du marché et en tirer des bénéfices''.
.
Revenant sur le travail des institutions de micro-finance, Mamadou Touré a expliqué celles-ci mettent un système pour collecter l'épargne des populations au jour le jour.

Lui emboîtant le pas, Djibril Diop, technicien au ministère de l'Economie et des Finances, a affirmé que les IMF ont apporté ‘'une meilleure bancarisation des localités''.

‘'La contribution des institutions de micro-finance a été très importante à la croissance de nos pays'', a indiqué M. Diop, avant d'ajouter que la micro-finance s'est révélée ‘'inefficace'' dans la réponse à la demande des plus pauvres.

Cependant, M. Diop a estimé que ce secteur est ‘'très stratégique'' dans la lutte contre la pauvreté, relevant que ‘'les IMF sont très proches des populations''.

Parlant d'une éventuelle baisse des taux d'intérêts, M. Toure, a indiqué, qu'on va arriver, non sans préciser qu'avec la concurrence, ‘'on va assister à des chamboulements avec la disparition de certaines micro-finances''.

‘'Si on parvient à baisser les taux d'intérêt, l'impact chez les clients sera un développement de leurs activités'', a-t-il ajouté.



Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte
Lu 1461 fois
MICRO-FINANCE


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5
Inscrivez-vous.entrez votre email pour garder le contact car nous avons besoin de vos avis et suggestions.merci d'avance