Recherche

Les acteurs locaux à l’école de la décentralisation fiscale



Rufisque, 19 juin (APS) - Les acteurs locaux de la commune d’arrondissement de Rufisque-Est constitués de conseillers municipaux, des employés municipaux participent à un atelier de mise à niveau sur les finances locales, ouvert vendredi à Rufisque, a constaté un reporter de l’APS.

Afin d’impulser le développement économique et social, des opportunités significatives s’offrent au niveau des collectivités locales avec les réformes initiées par l’Etat du Sénégal dans le cadre de la décentralisation, a expliqué le directeur de la décentralisation, Pape Mor Ndiaye, pour camper le contexte de cette rencontre de formation.

Ainsi, pour ‘’mieux mettre à profit ces opportunités, les acteurs locaux ont besoin d’acquérir de nouvelles connaissances et compétences et des outils adaptés à leurs nouvelles responsabilités’’, a-t-il encore dit.

C’est dans ce cadre qu’il a été prévu la tenue d’une session de mise à niveau sur les finances locales et l’approche de budgétisation participative à l’intension des acteurs locaux de la commune d’arrondissement de Rufisque-Est.

Le développement local doit s’appuyer sur les acteurs municipaux pour une bonne mobilisation des ressources locales, a souligné M. Ndiaye, ajoutant que pour cela, ‘’il faut restaurer l’autorité locale et la confiance que les populations ont de leurs mandats’’.

‘’Les populations ont besoin de savoir l’utilisation faite de leur argent à travers les taxes, les impôts et les patentes qu’ils paient’’, a-t-il précisé pour donner ainsi ‘’un sens à la décentralisation fiscale’’.

Interrogé par l’APS, en marge de la session, le maire de la commune de l’Est, Babacar Ndoye Albé, a souligné que cette heureuse initiative vient à son heure pour renforcer les compétences des conseillers municipaux, du personnel municipal, des acteurs de la société civile et des institutions locales.

L’objectif est de ‘’favoriser de manière durable la qualité de la gouvernance dans nos communes’’, selon l’édile.

Il a salué l’engagement des partenaires, notamment Enda Ecopop et Onu-Habitat, initiateurs du programme, pour ‘’venir à bout du formidable défi de la formation des élus et acteurs pour s’ajuster aux perpétuelles transformations de notre monde actuel’’.

Le projet ‘’Formation et appui technique à la formulation et à la mise en œuvre du budget participatif des collectivités locales sénégalaises’’, qui bénéficie du soutien financier de la coopération espagnole’’, a choisi pour sa première phase d’une durée de deux ans (Juillet 2008- Juillet 2010), les communes de Mékhé (Thiès), Kaolack et Rufisque-Est (Dakar). L’atelier de formation prend fin samedi.

Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte
Lu 1095 fois
Ministère de l'Aménagement du territoire et des Collectivités locales.


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4
Inscrivez-vous.entrez votre email pour garder le contact car nous avons besoin de vos avis et suggestions.merci d'avance