Recherche

Leadership transformationnel et autonomisation des femmes vivant avec le Vih : Leaders religieux et élus locaux impliqués dans la lutte



Le choix des élus locaux et leaders religieux comme cible dans la campagne de sensibilisation trouve sa pertinence dans le fait que ces leaders d’opinion, peuvent, par leurs messages, atteindre et toucher l’ensemble des personnes que le programme cherche à atteindre dans ce travail de plaidoyer.

(Correspondance) - Après son atelier de Thiès qui, il y a un peu plus d’un mois, a consacré au renforcement des capacités de 80 élus locaux sur le leadership transformationnel axé sur l’autonomisation politique et économique des femmes vivant avec le Vih/Sida, l’Alliance nationale contre le Sida (Ancs) et ses partenaires étaient, samedi dernier, dans la cité religieuse de Tivaouane. Il s’était agi, à l’occasion, d’un atelier de plaidoyer envers les élus locaux et des religieux de ladite localité sur la question. Une façon de rendre la lutte plus efficace afin de permettre aux femmes vivant avec le Vih/Sida de jouer pleinement leur rôle au niveau des instances dirigeantes en matière de réponse à l’épidémie à Vih. En effet, et malgré les acquis importants en matière de prévention et de prise en charge, il demeure que les organisations des personnes vivant avec le Vih/Sida souffrent encore d’invisibilité. Une situation inhérente à la forte stigmatisation dont elles sont encore l’objet et qui déteint sur l’accès aux services dont ces personnes ont besoin. Aussi ces ateliers de sensibilisation sur le leadership transformationnel devraient-elles participer à l’émergence économique et politique des personnes vivant avec le Vih surtout les femmes qui se verraient ainsi dans les dispositions leur permettant d’occuper la place qui est la leur dans la société comme dans la réponse au Vih.
Selon Massogui Thiandoum, chargé des programmes à l’Ancs, le choix des élus locaux et leaders religieux comme cible dans la campagne de sensibilisation trouve sa pertinence dans le fait ces derniers, en tant que leaders d’opinion bien écoutés, peuvent, par leurs messages, atteindre et toucher l’ensemble des personnes que le programme cible dans ce travail de plaidoyer. Aussi le programme s’est-il fixé comme objectifs de partager avec eux afin de mieux les sensibiliser et les outiller quant à l’acquisition de nouvelles attitudes pour une implication plus efficiente dans la réponse au Vih/Sida et particulièrement sur la question de l’autonomisation des femmes vivant avec le Vih.
La rencontre de Tivaouane a ainsi permis à la délégation de l’Ancs de partager avec 43 élus locaux et sept leaders religieux dudit département. Lesquels devront travailler à l’élaboration d’un plan d’action pour les deux prochaines années. Les ateliers sur l’autonomisation économique et politique des femmes vivant avec le Vih, que l’Alliance nationale contre le Sida et la Swaa/Sénégal en partenariat avec Karlene et Aboya, sont en train de dérouler entre dans le cadre du programme Unifem.
Sidy DIENG
Wal Fadjri


Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte
Lu 842 fois
Programme National de Lutte contre le Sida (PNLS)


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2
Inscrivez-vous.entrez votre email pour garder le contact car nous avons besoin de vos avis et suggestions.merci d'avance