Recherche

Le représentant de la FKA ému par l’ampleur des violences basées sur le genre



Kédougou, 8 déc (APS) - Le représentant-résident de la Fondation Konrad Adenauer au Sénégal, le docteur Stéphan Gehrold, s’est ému récemment de l’ampleur des violences basées sur le genre, soulignant que ce phénomène doit être combattu quotidiennement, grâce notamment à la sensibilisation.

"Le combat contre les violences basées sur le genre doit être un acte de tous les jours", a-t-il déclaré à l’ouverture d’un séminaire de deux jours, organisé à Dindéfélo par la Fondation dont il est le responsable au Sénégal. La manifestation portait sur le thème "plaidoyer contre les violences faites aux femmes".

M. Gehrold a noté que ce phénomène révèle le "côté bestial" de l’homme et doit être combattu "à tout prix sans faire violence". "Les combattants de cette noble cause trouveront toujours auprès de sa structure une oreille attentive et un soutien infaillible’’, a-t-il dit.

"C’est un défi auquel la société civile, l’Etat, les partis politiques et les particuliers sont conviés", a-t-il souligné. Il a ensuite suggéré qu’avec la "recrudescence" de ce phénomène, "il faut conjuguer les efforts en usant de l’arme de la sensibilisation d’abord".

Mais il est selon lui également nécessaire de dénoncer les auteurs de tels actes.

Il a dit de ce point de vue salué la pertinence du thème retenu pour la rencontre, estimant que "le plaidoyer est très efficace quand il est bien planifié".

"La FKA, conformément aux principes de la démocratie, soutiendra toujours le combat pour l’avènement d’une société juste, paisible et égalitaire", a assuré M. Gehrold.

CC/BK/AD

Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte
Lu 758 fois
GENRE


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 12
Inscrivez-vous.entrez votre email pour garder le contact car nous avons besoin de vos avis et suggestions.merci d'avance