Recherche

Le président Wade disposé à satisfaire plusieurs des doléances de l’AMS



Dakar, 28 avr (APS) – Le président de la République, Abdoulaye Wade, a fait part de sa volonté de satisfaire plusieurs des doléances formulées par l’Association des maires du Sénégal (AMS), lors de l’audience qu’il a accordée jeudi à ses membres à la salle des banquets du palais de République.

Les maires souhaitent notamment l’octroi de véhicules pour les nouvelles communes, la mise à disposition de passeports diplomatiques, l’extension des territoires des communes et le règlement des litiges avec la Société nationale d’électricité (SENELEC).

A ce sujet, le président de la République a souligné que son souhait est de voir toutes les mairies fonctionner correctement pour jouer pleinement leur rôle de dernier lien entre les administrés et le pouvoir.

De fait, il s’est engagé à satisfaire plusieurs de leurs demandes. Ainsi, pour encourager la mobilité des maires et impulser la coopération décentralisée, le président de la République a donné son accord pour l’octroi de passeports diplomatiques. De même, il a promis de doter les mairies les plus pauvres de véhicules de fonction.

‘’On peut envisager de doter les mairies de véhicules de fonctions. On va commencer par les 46 nouvelles communes créées en 2009 avant de voir avec les autres’’, a dit le président Wade en réponse aux demandes formulées tour à tour par le président de l’AMS, Abdoualye Baldé, Khalifa Ababacar Sall (maire de Dakar), Aïssata Tall Sall (maire de Podor), Abdoulaye Wilane (maire de Kaffrine) et Moussa Sy (maire de la commune d’arrondissement des Parcelles Assainies).

En plus des passeports diplomatiques et des véhicules, le président de la République a également marqué son accord pour l’agrandissement des patrimoines communaux.

Ce qui sera possible avec les immeubles de l’Etat situés sur les espaces communaux et qui ne sont pas utilisés.

Il a également décidé de donner une suite favorable à la demande relative à l’extension des domaines communaux.

’Le domaine urbain pose problème : les communes grandissent et ont même besoin d’un domaine rural. (..) je pense qu’une commune ne doit pas seulement être un ensemble de bâtiments, mais doit avoir un espace pour pouvoir s’étendre et même permettre à ceux qui le veulent de faire l’agriculture’’, a expliqué le président Wade.

En revanche, les autres doléances comme celle concernant le reversement d’une partie de la TVA devront faire l’objet d’une concertation avec le ministre des Finances.

ABK/ASG

Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte
Lu 850 fois
Association des Maires du Sénégal


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 6
Inscrivez-vous.entrez votre email pour garder le contact car nous avons besoin de vos avis et suggestions.merci d'avance