Recherche

Le pays mise sur l'agriculture pour une croissance porteuse d'emplois (PM)



Dakar, 11 avr (APS) - L’Etat du Sénégal mise sur la science pour une croissance agricole capable d’offrir des possibilités d'emploi et d’aider à faire face aux conditions climatiques changeantes, a déclaré le Premier ministre Abdoul Mbaye, indiquant que l’agriculture doit être en mesure de nourrir le peuple sénégalais.

Il recevait en audience mardi dernier les membres du Conseil d’administration de l'Institut international de recherches sur les cultures des zones tropicales semi-arides (ICRISAT), rapporte un communiqué reçu à l’APS.

Cette rencontre entre dans le cadre de la semaine de travail et d’activités dans le cadre de la 68-ème session du conseil d'administration de l'ICRISAT, qui s’est tenu à Dakar du 6 au 10 avril dernier.

‘’Nous voulons utiliser des solutions fondées sur la science pour la croissance agricole afin de créer des possibilités d'emploi, ainsi que pour faire face aux conditions climatiques changeantes’’, a déclaré à cette occasion le Premier ministre sénégalais.

Selon lui, "notre agriculture doit être en mesure de nourrir notre peuple et, en même temps, apporter des solutions au problème du chômage dans notre pays. Le développement agricole et la sécurité alimentaire sont une priorité de notre gouvernement et, plus que par le passé, nous avons besoin de votre soutien".

Il a encore déclaré à l’endroit de ses hôtes : ‘’Votre travail avec les instituts nationaux de recherches sur les céréales, les légumineuses ont beaucoup contribué à accroître et à diversifier les sources de revenus de notre population."

Le ministre de l'Agriculture du Sénégal, Abdoulaye Baldé, qui a pris part à la rencontre, a déclaré que le Sénégal était en train de moderniser son agriculture.

‘’Nous avons besoin d'un système plus efficace de recherche et de diffusion des technologies agricoles. Il s'agit d'une priorité pour le gouvernement du Sénégal, et nous nous sommes engagés à travailler ensemble avec l'ICRISAT à atteindre cet objectif’’, a-t-il ajouté.

‘’L'organisation de la réunion du Conseil d'administration de l'ICRISAT à Dakar est un signal fort de la vitalité de la relation, entre l'ICRISAT et le Sénégal, notamment à travers l'Institut sénégalais de recherches agricoles (ISRA)", a pour sa part souligné Nigel Poole, qui conduisait la délégation.

‘’Nous sommes en train de renforcer nos partenariats dans la région par la mise en œuvre des programmes de recherche du CGIAR, au sein desquels l'ISRA est appeler à jouer un rôle important", a quant à lui déclaré William Dar, directeur général de l’ICRISAT.

‘’L’ISRA est un partenaire de longue date de l'ICRISAT et sera activement impliqué dans la mise en œuvre des programmes de recherche CGIAR, notamment sur les légumineuses et les céréales des zones arides. La coopération Sud-Sud entre l'Inde et l'Afrique et d'autres nouvelles possibilités de partenariat pour le développement agricole ont également été discutées lors de la visite’’, a-t-il dit.

‘’Il existe des similitudes entre les climats indiens et africains où une grande partie de la population consomme des céréales, comme le mil et le sorgho et des légumineuses à grains comme l'arachide. Travailler avec l'ICRISAT pour développer des variétés adaptées aux conditions indiennes et africaines est la clé’’, a souligné M. Ayyapan, directeur général du Conseil indien de la recherche agricole (ICAR).

La délégation de l’ICRISAT était conduite par Nigel Poole, président du conseil d'administration de l’ICRISAT, accompagné de William Dar, directeur général de l’ICRISAT, S. Ayyapan, vice-président du conseil d'administration, et Farid Waliyar, directeur régional de l’ICRISAT pour l’Afrique de l’Ouest et du Centre.

SK/ASG

Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte
Lu 155 fois
Agriculture


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 17
Inscrivez-vous.entrez votre email pour garder le contact car nous avons besoin de vos avis et suggestions.merci d'avance