Recherche

Le Sénégal s’engage à asseoir une sécurité alimentaire durable (officiel)



Dakar, 18 nov (APS) - Le Sénégal s’engage à mieux orienter ses politiques de recherche pour mieux faire le point sur la situation des marchés et asseoir une sécurité alimentaire durable, a assuré, mardi à Dakar, Idrissa Baldé, conseiller technique au ministère de l’Environnement et du Développement durable.

‘’L’exercice de prévision de récoltes dans les pays du CILSS et de l’Afrique de l’Ouest de cette année, sera contingent de plusieurs facteurs, notamment la pluviométrie faible des débuts de saisons, celle répartie dans le temps et dans l’espace de juillet à la fin de la saison et de l’impact éventuel de l’épidémie d’Ebola sur la production et sur le marché des pays affectés’’, a expliqué M. Baldé.

Il présidait la réunion de validation régionale des bilans céréaliers et alimentaires ex-post 2013/2014 et prévisionnels 2014/2015 des pays du Comité permanent inter-Etat de lutte contre la sécheresse dans le Sahel et de la CEDEAO.

D’après lui, la promotion de la sécurité alimentaire suppose la disponibilité et l’accessibilité des produits à un coût moindre, mais aussi l’aspect sociologique pour voir quel aliment doivent prendre les populations pour garantir leur alimentation.

Selon lui, cette rencontre prévue pour trois jours contribue à la recherche de solutions pertinentes pour assurer une sécurité alimentaire durable dans la région de l’Afrique de l’Ouest.

‘’Le fait de dresser le bilan céréalier et alimentaire avec l’appui du CILSS et de la FAO et des partenaires financiers, lors des missions d’évaluation, renforce la crédibilité et la fiabilité des résultats qui seront présentés pendant cette rencontre’’, a-t-il souligné.

Le but de cet exercice est d’aider les décideurs à disposer d’informations sur la quantité et la qualité des aliments dans telle ou telle région, a-t-il fait remarquer.

Depuis plusieurs années, a rappelé le conseiller technique, le CILSS a un dispositif régional de veille sur la sécurité alimentaire et l’alerte précoce avec l’ensemble de ses partenaires techniques nationaux et régionaux.

‘’L’objectif est de réaliser un suivi rapproché de la situation alimentaire et nutritionnelle destinée à assurer la détection précoce des difficultés conjoncturelles’’, a indiqué Idrissa Baldé.

SBS/ASG

Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte
Lu 125 fois
Sécurité alimentaire


Dans la même rubrique :
1 2
Inscrivez-vous.entrez votre email pour garder le contact car nous avons besoin de vos avis et suggestions.merci d'avance