Recherche

Le REPAO vise la participation des femmes à la commercialisation des produits



Dakar, 8 jan (APS) - Le Réseau sur les politiques de pêche en Afrique de l’Ouest (REPAO) vise ‘’la participation concrète’’ des femmes à la commercialisation des produits halieutiques en Afrique de l’Ouest, à travers le Programme de renforcement de capacités lancé mardi à Dakar, selon l’un de ses responsables.

C’est d’ailleurs ce que cherche à promouvoir ce programme par le renforcement de
‘’capacités techniques et organisationnelles’’, a souligné Pape Gora Ndiaye, secrétaire exécutif du REPAO.

Il s’exprimait au cours d’atelier régional de lancement du Programme de renforcement de capacités des organisations de femmes membres du REPAO autour du thème : ‘’Renforcer le rôle des femmes dans le commerce des produits halieutiques en Afrique de l’Ouest’’.

Selon M. Ndiaye, dans l’exercice de valorisation, de transformation et de commercialisation des produits halieutiques, ces femmes, très actives dans le secteur, sont confrontées à beaucoup de problèmes.

Ces problèmes sont, entre autres, relatifs à la faible structuration des organisations de femmes, à l’accès difficile aux ressources, au manque d’hygiène et de qualité des produits transformés.

Présidant la cérémonie d’ouverture, Gnouka Diouf, conseillère spéciale du président de la République et représentante du Sénégal au NEPAD, signale que ‘’les femmes interviennent dans tous les maillons de la chaîne du secteur de la pêche’’.

D’après elle, ‘’ce programme leur permettra d’être techniquement formées et financièrement appuyées dans ce secteur’’.

Selon Pape Gora Ndiaye, en plus du volet de renforcement des capacités organisationnelles,
‘’il [le programme] va renforcer leur poids politique, mais aussi rendre visible leur poids économique’’.

‘’Elles [les femmes] sont dynamiques, puisqu’elles jouent un rôle important, elles sont présentes dans tous les segments du secteur, mais elles ont un défaut de visibilité des activités’’, a-t-il ajouté.

Durant 24 mois, le temps que va durer le programme, ‘’il y aura des activités de renforcement technique, pour que ces produits travaillés par ces femmes soient de qualité et répondent aux normes d’hygiène favorables à l’exportation’’, a expliqué le secrétaire exécutif de l’organisation.

Le programme de renforcement de capacités des organisations de femmes, membres du REPAO, est soutenu par le NEPAD et la coopération espagnole.

D’un montant total de 250 millions de FCFA, sa mise en œuvre sera, selon le secrétaire exécutif du REPAO, ‘’ l’occasion de mettre en place un réseau inclusif de l’ensemble des dynamiques des femmes évoluant dans le secteur de la pêche en Afrique de l’Ouest’’.

SKS/ASG/DND

Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte
Lu 188 fois
GENRE


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 12
Inscrivez-vous.entrez votre email pour garder le contact car nous avons besoin de vos avis et suggestions.merci d'avance