Recherche

Le PODERE ambitionne de réduire à l’horizon 2017, le déficit énergétique dans l’espace UEMOA



Dakar, 4 nov (APS) – Le Programme de développement des énergies renouvelables (PODERE), une initiative de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA) ambitionne de faire réduire le déficit énergétique dans cet espace d'ici à l’horizon 2017, indique un communiqué transmis à l’APS.

''Le PRODERE est un programme initié par l’UEMOA en vue de faire réduire à l’horizon 2017, le déficit énergétique dans les pays membres grâce aux énergies renouvelables'', souligne la même source.

Le PRODERE, financé à hauteur de 18 milliards par la Commission de l’UEMOA, vise, entre autres, l’installation de mini-centrales solaires, l’électrification des ménages, des écoles et des centres de santé en milieu rural et urbain, l’installation de lampadaires solaires, de forages d’eau potable alimentés par des pompes solaires.

Il a été lancé en mai 2013 par la Commission de l’UEMOA, dans le cadre de la mise en œuvre de l’initiative régional pour l’énergie durable (IRED).

La société africaine des biocarburants et des énergies renouvelables (SABER), maitre d’ouvrage délégué, assure la gestion de ce programme dans les huit pays de l’UEMOA dont le Sénégal qui vient de recevoir 1625 lampadaires (100 en décembre 2013 et 1525 autres le 16 octobre 2014).

Le programme profite à neuf communes d’arrondissements de la région de Dakar (Golf Sud, Wakhinane Nimzath, Ndiareme, Limamou Laye, Sam Notaire, Yoff, Camberene, Djidah, Thiaroye Kao et six régions de l’intérieur du pays dont Thiès, Fatick, Kaolack, Tambacounda, Kolda et Louga (Linguère).


SG/OID

Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte
Lu 165 fois
Développement durable


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 13
Inscrivez-vous.entrez votre email pour garder le contact car nous avons besoin de vos avis et suggestions.merci d'avance