Recherche

Le CORAF vise le renforcement des systèmes semenciers à travers un nouveau programme



Dakar, 2 mai (APS) - Le Conseil ouest et centre africain pour la recherche et le développement agricoles (CORAF) annonce avoir lancé un programme de renforcement des systèmes semenciers en Afrique de l'Ouest pour une période transitoire de cinq ans.

Selon un communiqué transmis à l'APS, jeudi, cette initiative s'inscrit dans une dynamique d'amélioration des systèmes semenciers de la sous-région dont les manifestations les plus importantes sont l'adoption par la CEDEAO, l'UEMOA et le CILSS, de principes et règles convenus, relatifs au contrôle de qualité, à la certification et à la commercialisation des semences végétales et plants.

Il y a aussi l'adjudication au CORAF, après appel d'offres, d'un programme semencier pour l'Afrique de l'Ouest et la signature par la CEDEAO, du règlement d'exécution établissant le comité ouest-africain des semences, en juin 2012, note le communiqué.

Le CORAF, bras technique de la CEDEAO en matière de recherche et développement agricoles depuis 2005, vient d'être mandaté, en mars 2013, par le président de la Commission de la CEDEAO, pour coordonner la mise en place de comités nationaux des semences dans les 17 pays de l'espace CEDEAO-UEMOA-CILSS.

"Ces nouvelles responsabilités sont une marque de reconnaissance du rôle du CORAF dans l'amélioration durable de la productivité, de la compétitivité et des marchés des produits agricoles dans la sous-région", indique cette source.

"C'est aussi une preuve de la confiance accordée à l'Association par les Communautés économiques régionales. Il s'agit également d'un grand défi à relever et le CORAF va s'employer à mener à bien ces nouvelles tâches'', relève-t-elle.

Le CORAF est membre du Forum pour la recherche agricole en Afrique (FARA) et regroupe les systèmes nationaux de recherche agricole de 22 pays d'Afrique de l'Ouest et du Centre, souligne le texte.

La mission du CORAF/WECARD est de "parvenir à des améliorations durables de la productivité, de la compétitivité et des marchés agricoles en Afrique de l'Ouest et du Centre par la satisfaction des demandes principales adressées au système de recherche de la sous-région par les groupes cibles avec un lien étroit et en harmonie avec l'objectif général du Programme détaillé de développement de l'agriculture africaine (PDDAA) du Nouveau partenariat pour le développement de l’Afrique (NEPAD)", explique le communiqué.



SBS/BK


Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte
Lu 82 fois
Agriculture


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 17
Inscrivez-vous.entrez votre email pour garder le contact car nous avons besoin de vos avis et suggestions.merci d'avance