Recherche

La société civile, acteur incontournable des relations dans le monde



Dakar, 6 juin (APS) - La société civile est devenue aujourd’hui un acteur incontournable de la démocratisation des relations internationales, par le fait que, par son action, elle va désormais au-delà de projets de coopération ou de la simple mobilisation des forces vives, en acquérant une légitimité lui permettant de prendre part aux décisions, a estimé vendredi Clément Duhaime, l’administrateur de la Francophonie.

Cette évolution pousse à ‘’réfléchir au renforcement des relations entre les différents acteurs de la société civile francophone au sein de la conférence des organisations non gouvernementales/et de la société civile (OING/OSC)’’ a déclaré M. Duhaime.

Intervenant à la clôture de la 9ème conférence des ONG/OSC de la francophonie, il a exhorté la société civile à ‘’poursuivre les efforts en faveur’’ de questions comme la bonne gouvernance et la défense des droits de l’homme’’.

Pour lui, ces sujets doivent notamment 0demeurer dans l’agenda politique des gouvernements, des parlements et de toutes les institutions publiques.
Concernant le prochain sommet de la Francophonie prévu à Dakar en novembre 2014, il a estimé qu’il doit être un moment fort pour dialoguer avec les délégations des Etats et des gouvernements, la société civile et toute la population sénégalaise.

A l’issue de ce sommet prévu les 29 et 30 novembre de l’année en cours, ‘’nous devons penser plus largement par rapport aux objectifs du millénaire pour le développement, post 2015’’, a-t-il exhorté, suggérant une place particulière pour les questions des femmes et des jeunes.

’’Notre responsabilité est de porter la voix de la société civile dans les instances internationales sur ces questions post 2015 pour que ce que nous avons décidé soit au niveau des propositions des Nations unies. Il est indispensable de mutualiser les énergies autour de ces propositions’’, a indiqué Clément Duhaime.

Il a aussi évoqué les propositions permettant d’envisager et de guider la participation des femmes et des jeunes à une croissance économique durable, de percevoir les voies et les moyens pour la résolutions des problèmes sociaux, de comprendre et de dépasser les obstacles à leur participation à la vie politique et aux instances de décision.

Clément Duhaime a indiqué que, à quelques mois du sommet de Dakar au cours duquel seront adoptées les orientations stratégiques qui guideront l’action de la Francophonie, la société civile dans son ensemble doit occuper la place privilégiée qui lui revient.

SBS/ASG

Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte
Lu 157 fois
Bonne gouvernance


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 11
Inscrivez-vous.entrez votre email pour garder le contact car nous avons besoin de vos avis et suggestions.merci d'avance