Recherche

La représentation des femmes aux élections enregistrera d’autres progrès, selon Michelle Bachelet



Dakar, 8 jan (APS) - La secrétaire générale adjointe des Nations unies et directrice exécutive d’ONU-Femmes, Michelle Bachelet, a salué mardi à Dakar la loi sur la parité au Sénégal et déclaré qu'elle est ''convaincue que la représentation des femmes aux élections locales de 2014 enregistrera d’autres progrès''.

''Je félicite le Sénégal d’avoir adopté une loi historique sur la parité des sexes, qui prévoit que la moitié des candidats aux élections locales et nationales doivent être des femmes. Lorsque les hommes et les femmes dirigent conjointement, les décisions qui sont prises reflètent mieux les différents besoins de la société auxquels ils répondent mieux aussi'', a déclaré Mme Bachelet à l’hôtel King Fahd Palace.

En visite au Sénégal depuis lundi, Mme Bachelet a rencontré le président Macky Sall et le Premier Ministre Abdoul Mbaye. Elle a aussi rencontré des hauts fonctionnaires, des parlementaires et des partenaires de la société civile. Elle a rendu visite aux employées des pêcheries de Joal-Fadiouth, dans la région de Thiès (Ouest).

''Ici au Sénégal, la loi sur la parité a donné des résultats. Au niveau mondial, le Sénégal est passé de la 54ème position à la sixième, en ce qui concerne la représentation politique des femmes avec 43% de femmes députées. Je félicite le Sénégal pour cette belle victoire !'' a-t-elle dit.

''Je suis convaincue que la représentation des femmes aux élections locales de 2014 enregistrera d’autres progrès. J’espère qu’il en sera de même pour l’accès des filles à l’enseignement supérieur'', a-t-elle ajouté dans un communiqué dont l’APS a obtenu copie.

Mme Bachelet a appelé les autorités sénégalaises à ''redoubler d’efforts pour réduire le fossé entre les garçons et les filles en matière d’éducation et d’alphabétisation'', indiquant que ''de nos jours, le taux d’alphabétisation parmi les jeunes sénégalaises âgées de 15 à 24 ans s’élève à 56% par rapport à 74% pour les jeunes hommes''.

''L’éducation est la pierre angulaire de l’égalité, de la justice et de la démocratie. Nous savons que l’éducation ouvre la porte à l’emploi, à la participation politique et à davantage de choix. Nous savons aussi qu’un enfant de mère alphabétisée a 50% plus de chances de survivre au-delà de l’âge de cinq ans'', a-t-elle expliqué.

Selon la secrétaire générale adjointe des Nations unies et directrice exécutive d’ONU-Femmes, ''réaliser l’égalité des sexes n’est pas le seul travail des femmes''. ''C’est le travail de toutes et de tous.''

''Ce travail nécessite la participation des hommes et des femmes, un leadership déterminé, des politiques audacieuses, une évolution des comportements et la collaboration de nous tous, notamment des médias influents [...]'', a-t-elle souligné.

Michelle Bachelet, qui sera au Mali mercredi, puis au Nigeria, a déclaré que ''dans le contexte actuel de la crise politique et économique dans la région du Sahel, le Sénégal représente une lueur d’espoir''.

''Le Sénégal est la preuve que la démocratie peut garantir la paix et la sécurité. ONU-Femmes se réjouit d’une collaboration renforcée avec le Sénégal'', s'est-elle réjouie.

SDI/OID/ESF

Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte
Lu 221 fois
GENRE


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 12
Inscrivez-vous.entrez votre email pour garder le contact car nous avons besoin de vos avis et suggestions.merci d'avance