Recherche

La modernisation de l’administration au menu d’un atelier



Mbodiène (Mbour), 21 oct (APS) - Le nouveau schéma directeur de modernisation de l’Administration territoriale (SDMAT) va favoriser le développement participatif local et donner un sens à la notion de territoire, a affirmé, vendredi, à Mbodiène (Mbour, ouest), Samba Guèye, Secrétaire exécutif du Programme national de développement local (PNDL).

Il s’exprimait à l’ouverture de l’atelier de validation de la Charte de la déconcentration et du SDMAT. Prévue jusqu’à dimanche, la rencontre regroupe des Gouverneurs, Préfets, Sous-préfets, élus locaux et autres acteurs de la décentralisation et déconcentration.

"L’adoption de la Charte et du SDMAT devrait favoriser la mise en oeuvre du développement local, parce que la finalité c’est le développement au niveau le plus proche des populations", a déclaré M. Guèye, rappelant que ce processus a démarré depuis 2009.

Malgré l’existence de textes sur la décentralisation, il y a encore un besoin de rééquilibrage, selon le Secrétaire exécutif du PNDL qui a fait aussi état de ‘’progrès remarquables" accomplis depuis quelques années.

Selon lui, la Charte de la déconcentration a pour objectif "majeur" la consécration de la déconcentration comme règle générale de répartition des attributions, des moyens de l’administration centrale et les services déconcentrés de l’Etat.

Il s’agira de procéder à une meilleure clarification des attributions des principaux niveaux de l’administration centrale, des différents échelons de l’administration territoriale et du village ainsi que celles des chefs de circonscriptions administratives, a-t-il dit.

L’objectif est, selon lui, de veiller à une meilleure clarification des rôles de chaque partie prenante par une indication du mode de fonctionnement des services déconcentrés, en tenant compte du besoin de rationalité administrative, de l’efficacité et des moyens économiques.

En définitive, la Charte vise à doter les services de l’administration centrale et des services déconcentrés de compétences étendues et de moyens renforcés, en vue d’améliorer l’efficacité administrative, tout responsabilisant "pleinement" les agents de l’Etat dans leur mission régalienne, le Secrétaire exécutif du PNDL.

ADE/OID


Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte
Lu 730 fois
Programme National de Développement Local (PNDL)


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3
Inscrivez-vous.entrez votre email pour garder le contact car nous avons besoin de vos avis et suggestions.merci d'avance