Recherche

"La fin du contrat de Handicap International se pose en termes de finances" (directeur)



Ziguinchor, 19 juin (APS) – La fin, en septembre prochain, des opérations de déminage de l’ONG Handicap International (HI), se pose en termes de disponibilité financière, selon Pape Omar Ndiaye, directeur du Centre national d’actions anti-mines du Sénégal (CNAMS).

‘’L’arrêt des opérations de déminage de HI ne se pose pas en termes de présence au Sénégal, mais de disponibilité financière’’, a-t-il dit dans un communiqué transmis mardi à l’APS.

‘’Depuis quelques jours, a noté M. Ndiaye, la presse relaie une information relative à la suspension des opérations par le CNMAS des opérations de déminage entreprise par l’ONG Handicap international.’’

Le rôle du CNAMS, a-t-il précisé, porte sur ‘’l’accréditation, la supervision et le contrôle des opérateurs de déminage’’.

‘’Handicap International a bénéficié d’une accréditation qui court jusqu’en décembre 2012 et qui devrait être renouvelée sans aucune difficulté’’, a-t-il indiqué.

Le contrat en Handicap international et le Programme des Nations unies pour le développement (PNUD) pour la couverture d’une capacité de déminage financée par l’Union européenne, a été conclu pour une durée de 18 mois, a rappelé le directeur du CNAMS.

‘’Le contrat expire en septembre prochain. Il faudrait donc de nouvelles ressources pour permettre à HI de poursuivre ses activités’’, a-t-il ajouté.

‘’Dès lors, la suspension des opérations de déminage par HI, si elle s’avérait, n’est pas imputable au CNAMS, mais découlerait d’une relation contractuelle dont les termes sont sans équivoque’’, a insisté le directeur du CNAMS.

ASB/SAB



Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte
Lu 430 fois
Handicap international


Nouveau commentaire :

Inscrivez-vous.entrez votre email pour garder le contact car nous avons besoin de vos avis et suggestions.merci d'avance