Recherche

La directrice du BREDA appelle à mettre l’enseignement des sciences ’’au centre des réformes’’



Dakar, 8 mars (APS) - La directrice du Bureau régional pour l’éducation en Afrique (BREDA) de l’Unesco, Ann-Therese Ndong Jatta, a appelé, mardi à Dakar, les gouvernements à mettre l’enseignement des mathématiques, des sciences et des technologies au centre des réformes éducatives, pour permettre aux filles d’embrasser les carrières scientifiques.

S’exprimant à l’ouverture d’une table-ronde organisée par le BREDA lors de la Journée internationale de la femme, elle a estimé que ‘’l’enseignement des mathématiques, des sciences et des technologies devrait être au centre des réformes éducatives qui préconisent le droit à l’éducation’’.

‘’Une approche qui, selon elle, implique une expansion de l’éducation de base à au moins 9 années de scolarité sans interruption, s’appuyant sur un curriculum basé sur les compétences ‘’.

Mme Jatta affirme que, pour aider les filles et les femmes à accéder à des emplois décents, afin de vivre une vie décente, il est important d’ouvrir les portes des écoles aux filles, mais aussi de leur offrir des opportunités pour développer les connaissances scientifiques et techniques.

Selon elle, ‘’en cette journée spéciale, l’Unesco invite les gouvernements et la communauté internationale à promouvoir les filles, et les femmes à embrasser les études et carrières scientifiques et technologiques’’.

Elle a ensuite appelé à la promotion d’une culture de la paix, dans les écoles et les communautés, expliquant que les écoles deviennent de plus en plus le lieu où la violence contre les filles et les femmes se perpétuent , à cause notamment des stéréotypes, des moqueries, des coups, des violences verbales et des violences sexuelles telles que les viols.

Cette situation, qui a ‘’un impact négatif sur les filles et les femmes’’, va ‘’à l’encontre des efforts consentis part les gouvernements et les organisations de la société civile, pour atteindre les objectifs de l’Education pour tous et des Objectifs du Millénaire pour le développement (OMD)’’.

La célébration de la Journée internationale des femmes, dont c’est la 100-ème édition cette année, a servi de prétexte au BREDA pour organiser une table-ronde sur les thèmes suivants : ‘’L’état de l’éducation des filles au Sénégal’’, ‘’L’accès des filles à l’enseignement scientifique, pour un travail décent’’ et ‘’La violence faite aux filles, en milieu scolaire’’.

La rencontre s’est déroulée en présence des représentants du PNUD, du ministère de l’Education nationale, de la société civile et des organisations internationales du secteur de l’éducation et des élèves.

AB/ASG

Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte
Lu 919 fois
Education-Formation


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 8
Inscrivez-vous.entrez votre email pour garder le contact car nous avons besoin de vos avis et suggestions.merci d'avance