Recherche

La consolidation du PDIP permettra d’atteindre les OMD (coordonnateur)



Louga, 23 août (APS) – La consolidation et l’élargissement des acquis du Projet de développement intégré de la petite enfance (PDIP), financé à hauteur d’un milliard de francs Cfa par Plan international, pourraient permettre au Sénégal d’atteindre les Objectifs du millénaire pour le développement (OMD) en matière d’éducation et de santé des enfants, a déclaré, vendredi, son coordonnateur, Mohamed Guèye.

‘’Nous pensons que ce projet consolidé, valorisé et modélisé pourra être répliqué dans d’autres contrées et d’autres régions avec d’autres partenaires pour permettre au Sénégal l’atteinte des OMD dans le domaine de la prise en charge de la petite enfance’’, a-t-il dit dans un entretien à l’APS.

M. Guèye s’exprimait à l’issue de la clôture d’un atelier consacré à l’évaluation du projet mis en œuvre depuis cinq ans dans 294 villages des régions des Louga et de Saint-Louis. En tout, 50 000 enfants âgés de zéro à trois ans ont été pris en charge à travers des groupes de jeu qui leur ont permis de développer des aptitudes.

‘’L’impact du projet dans les villages d’intervention se situe surtout dans la réduction de la mortalité maternelle et néo natale, la réduction de la mortalité infanto juvénile mais surtout le développement holistique des enfants de zéro à trois ans qui ont été pris correctement dans les groupes de jeu’’, a-t-il fait valoir.

Il a ainsi magnifié l’importance du projet démontré à travers les trois jours d’atelier qui ont permis de capitaliser les résultats de son processus de mise en œuvre.

‘’Les moyens sont réunis en vue de sa pérennisation. Il suffit qu’on se mette autour d’une table et que chacun essaie de voir ce qu’il peut faire. L’Etat a un rôle à jouer dans ça mais aussi les ONG et les services techniques qui sont là et les collectivités locales bénéficiaires’’, a souligné le coordonnateur du PDIP.

Parmi les résultats à l’actif du projet, figure le relèvement à 20, 7 % du taux brut de scolarisation (TBS) de la petite enfance dans la région de Louga, selon Serigne Fall, inspecteur de l’enseignement en poste à l’Inspection d’académie (IA) de Louga.

‘’Au niveau régional, nous avons un taux brut de scolarisation de 20, 7 % dans le préscolaire. Ce qui classe Louga au deuxième rang derrière Dakar en termes de scolarisation au niveau du préscolaire. Ces résultats ont pu être réalisés grâce aux interventions massives de Plan international à travers son PDIP’’, a-t-il notamment affirmé mercredi à l’ouverture de l’atelier.

Il a, à cet égard, plaidé pour la pérennisation et l’ élargissement du projet à toute la région de Louga, estimant que sa mise en œuvre a permis au département de Louga d’avoir un TBS de 40 % dans le préscolaire, mais a en même temps accentué le déséquilibre entre ce département et les autres.


AKS/OID


http://www.bifamo.com]url:http://www.bifamo.com

Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte
Lu 79 fois
Plan international


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
Inscrivez-vous.entrez votre email pour garder le contact car nous avons besoin de vos avis et suggestions.merci d'avance