Recherche

La charte de partenariat va aider au développement des collectivités locales (acteurs)



Saly (Mbour), 1-er oct (APS) - L’élaboration et la validation d’une charte de partenariat entre les collectivités locales et les Organisations communautaires de base (OCB) vont aider au développement des collectivités locales, a indiqué Samba Kanté de l’Union des associations d’élus locaux du Sénégal (UAEL).

Au cours d’un atelier de validation de ladite charte qui s’est jeudi et vendredi à Saly Portudal, il a indiqué que cette perspective s’inscrit notamment dans le cadre de la gouvernance locale et participative qui nécessite une bonne organisation.

‘’De par leur organisation, les OCB ont mérité cet aboutissement, parce que ce sont des populations qui se regroupent et s’organisent au niveau de la base, de sorte qu’elles ont tellement bien fait qu’elles ont mérité d’être élevées au rang de partenaires au développement’’ a dit M. Kanté.

Le représentant des élus locaux a salué cette initiative des ministères en charge de la Famille et des Collectivités locales et de bras techniques, pour avoir produit un outil destiné à enrichir les bases de données et de travail, notamment cette charte de partenariat entre les collectivités locales et les OCB.

Depuis 1991, a indiqué le directeur du Développement communautaire, Babacar Ciss, le Sénégal est en train de se mouvoir dans le développement local.

‘’Nous avons l’impression qu’on ne peut pas rentabiliser ce que nous sommes en train de faire et qu’on ne peut pas, de manière sérieuse et rigoureuse, faire ressortir tout le travail fondamental qui est en train d’être fait au niveau de la base’’, a constaté M. Ciss.

‘’Il a été très difficile de quantifier le travail des OCB mais, il a fallu à un moment, que l’Etat prenne ses responsabilités et dise que pour le secteur des collectivités locales, celui du développement, il faudrait bien qu’on sache aujourd’hui en 2010, en termes d’outils et de production, ce que nous avons pu faire’’, a-t-il déclaré.

Le directeur du Développement communautaire a relevé ‘’une multitude voire même une foultitude’’ d’acteurs de développement qui, en définitive, peut poser des problèmes de cohérence au niveau de l’harmonisation.

‘’Avec la validation de cette charte, on va aboutir à un outil de gestion qui va permettre aux collectivités locales de pouvoir contracter avec tous ceux qui étaient bien organisés et juridiquement compétents’’, a-t-il indiqué.

Babacar Ciss a annoncé que cette charte, une fois validée, va booster le développement local au Sénégal.

‘’Si le processus va jusqu’au bout, la collectivité locale et tous les acteurs qui gravitent autour d’elle auront la possibilité de pouvoir contracter.

Selon lui, cette possibilité ‘’certainement, va déclencher l’esprit d’entreprise chez les OCB qui vont pouvoir, à long terme, s’autonomiser et pouvoir régler leurs propres problèmes de terroir’’, a-t-il estimé.

ADE/SAB

Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte
Lu 1782 fois
Ministère de l'Aménagement du territoire et des Collectivités locales.


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4
Inscrivez-vous.entrez votre email pour garder le contact car nous avons besoin de vos avis et suggestions.merci d'avance