Recherche

La Boad débloque 200 milliards de FCfa pour les pays africains



La Banque ouest africaine de développement (Boad) a mis à la disposition des Etats africains une enveloppe de 200 milliards de francs CFA, pour accompagner le programme d’accès à l’eau potable et à l’assainissement des populations, a annoncé le chargé de la coopération Amadou Omar Mballo.‘’Nous voulons favoriser l’accès à l’eau potable et l’assainissement des populations des huit pays membres de l’Union économique monétaire ouest africaine (Uemoa) avec la mise en place d’une stratégie depuis 2010’’, a indiqué M. Mballo.

Il présentait, hier à Dakar, une session sur le passage à l’échelle des services d’assainissement à travers des mécanismes régionaux de financements efficaces, lors de la deuxième édition du Forum de haut niveau sur ce secteur. Cette stratégie, a-t-il souligné, est une déclinaison de la vision de la banque pour l’horizon 2020 et d’une autre pour la période 2009-2013. ‘’Nous avons pris l’engagement de mettre à la disposition du secteur eau potable assainissement environ 200 milliards de FCfa pour la période 2012-2015’’, a-t-il encore dit.

Selon lui, la Boad est en train d’échanger avec des institutions partenaires comme la commission de l’Uemoa, la Banque islamique de développement et d’autres partenaires pour essayer de mobiliser très rapidement ces ressources en faveur de l’eau et de l’assainissement. ''On ne peut pas aspirer au développement, sans l’apport du secteur privé. Dans tous les Etats, on est en train de parler de partenariat public-privé. En ce sens, la banque s’est résolument engagée à aller avec le secteur privé dans la prise en charge des commissions de développement, a-t-il indiqué. ‘’Nous sommes en train de mettre en place une cellule qui va prendre en charge des questions de partenariat qui permettra de mutualiser tous nos efforts et de prendre en charge véritablement le secteur de l’eau et de l’assainissement’’, a fait savoir Amadou Omar Mballo. ''La Boad met en œuvre des actions pour accéder à des marchés privés pour mobiliser des ressources en faveur de la promotion de l’eau et de l’assainissement'', a signalé M. Mballo. ‘’Le financement permettra aux institutions régionales et sous-régionales de partager les mécanismes novateurs et les approches stratégiques mises en place pour étendre leur niveau d’intervention financière et de croissance de leur coopération sous-régionale’’, a expliqué amadou Oumar Mballo. ‘’Dans la limite de nos moyens, nous essayons de faire un arbitrage avec les Etats qui définissent les priorités pour que l’on aille de l’avant’’ a assuré le chargé de la coopération. Il a indiqué que la Boad permettra en 2015 l’accès à l’eau potable et à l’assainissement à 8 millions de personnes.

(APS)


Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte
Lu 135 fois
Economie-Finances


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 12
Inscrivez-vous.entrez votre email pour garder le contact car nous avons besoin de vos avis et suggestions.merci d'avance