Recherche

LUTTE CONTRE LA PÊCHE ILLICITE : LA SURVEILLANCE SATELLITAIRE EN PERSPECTIVE



La Commission sous-régionale des pêches (Csrp) a reçu vendredi dernier une enveloppe de 256 000 dollars (112,5 millions FCFA) pour la mise en œuvre d’un plan d’action international. Ce soutien du Fonds des Nations-Unies pour l’Agriculture et l’Alimentation (Fao) aux pays de l’Afrique de l’Ouest engagés dans la croisade contre la pêche illicite, sera utilisé pour renforcer le système de surveillance satellitaire. « Nous voulons diversifier les système de surveillance dans la lutte contre la pêche illicite, non déclarée et non réglementée », a laissé entendre le représentant permanent résidant de la Fao au Sénégal, Amadou Ouattara. Les pays bénéficiaires sont la Guinée, la Guinée-Bissau, la Gambie, la Mauritanie, la Sierra-Léone, le Cap-vert, et le Sénégal. Les experts procéderont avant tout à une radioscopie des systèmes de chaque pays, pour identifier les axes sur lesquels, il faut renforcer. « Ce projet nous aidera à ramer à contre courant de la pêche illicite qui affecte plus les pays comme la Guinée, la Guinée-Bissau, la Sierra-Léone, » a reconnu le secrétaire permanent de la Csrp, Kane Ciré Amadou.

Les experts sont convaincus qu’aucun pays pris isolément ne peut lutter de façon efficace contre la pêche illicite.

I. Sané
Le Soleil

Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte
Lu 1547 fois
Economie maritime-Pêches-aquaculture


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4
Inscrivez-vous.entrez votre email pour garder le contact car nous avons besoin de vos avis et suggestions.merci d'avance