Recherche

LE RAFET Lutte contre la pauvreté : Le microcrédit au secours des femmes rurales



Lutter contre la pauvreté par le micro crédit particulièrement en milieu rural. C’est toute l’opportunité de la convention de financement signée entre le réseau africain des travailleuses (Rafet) et l’Ong française, l’alliance contre la pauvreté par le développement de la micro-finance (Aldefi).

C’est une nouvelle dimension dans le développement des activités du Rafet en matière de microfinances. Et la présidente du réseau, Mme Amsatou Sow Sidibé, l’a bien dit, cette convention de financement destinée aux femmes de Rosso Sénégal est essentielle pour ce que représentent les femmes dans les familles et dans les sociétés.

« Des études socio-économiques ont montré que les femmes représentent aujourd’hui plus du tiers des chefs de familles contribuant à titre principal ou exclusif aux charges de la famille », a indiqué Mme Sidibé.

Aussi, ce partenariat initié par le Rafet entre avec l’ONG Française s’inscrit dans le cadre de la stratégie de lutte contre la pauvreté et mise en œuvre par le gouvernement du Sénégal afin d’améliorer la situation économique et sociale des populations, particulièrement celles en milieu rural.

L’ambition recherchée est surtout d’aider les femmes à mieux se prendre en charge, et dans cette perspective les 2000 adhérentes du Rafet provenant de près de 46 villages de Rosso Sénégal vont bénéficier de cette appui technique et financier dans l’optique de développer leurs activités qui tournent essentiellement autour du commerce, de l’agriculture et de l’élevage.

C’est la Mec delta qui a été choisi pour assurer la formation, le suivi, le contrôle et l’accompagnement des femmes, tandis que la banque régionale de solidarité sera dépositaire des fonds et facilitera les opérations financières.

Le Rafet qui a fêté son dixième anniversaire a, dans le cadre de ses activités, financé pour les femmes un important nombre de projets porteurs ce qui lui a valu aujourd’hui la confiance de ses partenaires, notamment Aldefi dont le partenariat devrait particulièrement renforcer l’esprit d’entreprenariat chez les bénéficiaires de cette convention.

Ce qui est susceptible d’augmenter leurs sources de revenus et ainsi contribuer à leur épanouissement économique et social. Et cela est en parfaite synergie avec la politique de l’Etat bien définie dans le document de réduction de la pauvreté, raison pour laquelle, la représentante du ministre de la famille et de et de l’entreprenariat féminin comme le directeur de cabinet du ministre chargé de la micro-finance, ont salué et encouragé cette initiative du Rafet qui vient ainsi renforcer les moyens de cette croisade contre la pauvreté.

Le Soleil

Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte
Lu 2728 fois
MICRO-FINANCE


Commentaires articles

1.Posté par samnick symphorien roger le 13/09/2011 14:32
JE VIENS DE PRENDRE CONNAISSANCE Des objectifs et les défis , que votre Organisme relève
cependant, je suis jeune agriculteur Cameroun, avec des projets tel que faire des jardin potagers, ( salade, tomate, gombo, et autre légume comme piments, et je suis buté ,manque de financement , dans quelle condition l'Alliance pour le développement contre la pauvreté peut-elle me prêter de l'argent ,à hauteur de 1000 euro ,pour mettre en exécution mon projet ,merci de m'apporter un élément de réponse

Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5
Inscrivez-vous.entrez votre email pour garder le contact car nous avons besoin de vos avis et suggestions.merci d'avance