Recherche

LA COSYDEP DE TAMBACOUNDA SE FORME À L’ANALYSE BUDGÉTAIRE ET AU SUIVI CITOYEN



Tambacounda,15 mars (APS) - Une vingtaine de membres de la Coalition des ONG en synergie pour la défense de l’éducation publique (COSYDEP) prennent part à un atelier de renforcement de leurs capacités en analyse budgétaire et suivi citoyen, dans le cadre du dispositif de suivi citoyen des politiques éducatives au Sénégal (DISCPES), a appris l’APS.

Ouverte mardi à la chambre de commerce, d’industrie et d’agriculture de Tambacounda, cette session de formation de deux jours, est destinée notamment à des chefs d’établissement, des inspecteurs, des enseignants, membres de la COSYDEP, issus des quatre départements.

‘’Dans le cadre de la mise en œuvre du PAQUET (Programme d’amélioration de la qualité de l’éthique et de la transparence dans le secteur de l’éducation), dont le soubassement est la qualité, la gouvernance constitue une composante de taille pour que l’éducation de qualité soit une réalité au Sénégal’’, a relevé la coordinatrice régionale de la COSYDEP Louise Diène Seck.

‘’Aujourd’hui, nous sommes là pour échanger sur la politique éducative régionale et, au-delà, sur l’analyse budgétaire et le suivi citoyen, en prélude à la revue sectorielle de l’éducation régionale’’, a-t-elle ajouté.

La gouvernance occupe une ‘’place de taille’’ dans le PAQUET, a noté Mme Seck, qui a dit s’attendre à l’élaboration d’un rapport régional qui sera la contribution de la société civile, son opinion sur la mise en œuvre du plan de travail annuel (PTA) 2015 dans la région.

Le secrétaire général de l’Inspection d’académie Malang Mané a relevé que dans le cadre de l’acte 3 de la décentralisation, ‘’la participation citoyenne est devenue à côté de la libre administration un principe’’, tout comme elle est un ‘’acte majeur d’intervention’’, dans le PAQUET.

Il a salué les actions entreprises par la COSYDEP, en vue d’aider à ‘’atteindre davantage’’ les objectifs fixés, en matière d’éducation. ‘’Le contrôle citoyen est devenu un impératif, mais aussi un moyen pour que la gestion soit davantage participative’’, a-t-il poursuivi.

C’est pour cette raison, a-t-il indiqué, que l’inspection d’académie ‘’ne cesse d’œuvrer dans le sens de renforcer cette participation citoyenne, à travers des rencontres périodiques de dialogue social, la mise en place d’un comité régional de dialogue social, ainsi que les ‘’nombreuses initiatives visant à faire de la reddition des comptes une réalité’’.

ADI/ASB

Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte
Lu 83 fois
Education-Formation


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 8
Inscrivez-vous.entrez votre email pour garder le contact car nous avons besoin de vos avis et suggestions.merci d'avance