Recherche

L es populations invitées à se rapprocher davantage de la CNLCC



Dakar, 10 avr (APS)- Le président de la Commission nationale de lutte contre la non transparence, la corruption et la concussion (CNLCC), Abdoul Aziz Ba, a appelé jeudi à Dakar les populations à saisir la commission pour dénoncer des cas de corruption, estimant que cela participe à ’’l’assainissement des mœurs’’.

’’Saisir la CNLCC pour dénoncer des cas de corruption, de non transparence et de concussion, c’est participer à l’assainissement des mœurs et de l’économie nationale’’, a notamment soutenu Abdoul Aziz Ba au cours d’une conférence de presse.

La CNLCC procédait jeudi également au lancement d’un site Web qu’elle vient de mettre en place pour permettre aux citoyens de communiquer avec elle et d’être informés sur ses activités.

’’On constate que nos compatriotes hésitent à saisir la Commission alors que la loi leur permet de participer à la lutte contre la corruption en saisissant la Commission des réclamations’’, a déploré M. Ba.

Selon le président de la CNLCC, saisir la commission des réclamations relatives à ces fléaux ’’ne comporte aucun risque, parce celui qui use de son droit ne nuit à personne’’.

’’C’est pourquoi nous avons jugé indispensable de mettre en place un site Web pour permettre à tous d’être mieux informés sur nos activités’’, a-t-il encore expliqué.

’’La participation des citoyens est indispensable, si l’on considère que la commission ne dispose pas d’un pouvoir d’auto saisine ou du pouvoir de saisir directement la justice’’, a-t-il indiqué.

’’Jusqu’à présent personne n’a refusé de déférer à une convocation de la Commission. Nous ne pouvons pas aller au-delà de la loi. Nous ne pouvons pas juger’’, a pour sa part laissé entendre Mamadou Diop, membre de la CNLCC mise sur pied depuis 2004.

’’Nous en sommes à une cinquantaine d’affaires traitées depuis la mise sur pied de la Commission. Mais Il y a encore beaucoup d’insuffisances. Nous n’avons pas la police à notre disposition et nous ne pouvons porter aucune affaire devant la justice’’, a regretté M. Diop.

Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte
Lu 655 fois
Bonne gouvernance


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 11
Inscrivez-vous.entrez votre email pour garder le contact car nous avons besoin de vos avis et suggestions.merci d'avance