Recherche

L'UE invitée à soutenir la création d'un registre mondial des navires de pêche



Mbour, 27 avr (APS) - L’Organisation non gouvernementale ‘’Environmental-Justice-Foundation’’ (EJF) demande à l’Union européenne (UE) de ‘’faire preuve de leadership politique fort’’, pour soutenir la création d’un registre mondial des navires de pêche, dans le cadre de sa stratégie visant à combattre la pêche illicite non déclarée et non réglementée (INN) dans le monde entier.

Son directeur exécutif, Steve Trent, révèle, dans un communiqué, que les pertes causées par la pêche INN se situent entre 7,5 milliards et 18 milliards d’euros par an.

Selon lui, la pêche illicite non déclarée constitue une menace pour la biodiversité et l’environnement marin, ainsi que pour la sécurité alimentaire des communautés côtières.

‘’Il est de la plus grande importance que nous fassions tout notre possible pour l’éradiquer’’, a-t-il lancé.

‘’Un registre mondial soutenu par des identifiants uniques des navires (UVI) et des informations sur la vraie propriété effective est une étape pratique, réalisable et rentable pour lutter contre la pêche INN et pour la transparence d’entraînement et de traçabilité tout au long de la chaîne d’approvisionnement de fruits de mer’’, estime l’EJF dont les bureaux se trouvent à Londres (Grande-Bretagne).

L’organisation vient de publier un dossier dans le but de démontrer la nécessité de ‘’créer un Registre Mondial des navires de pêche et l’utilisation du numéro OMI (Organisation maritime internationale), en tant qu’identificateur unique du navire (UVI)’’.

A travers son travail visant l’éradication de la pêche illicite, non déclarée et non réglementée (INN) en Afrique de l’Ouest, EJF a mis en évidence l’impératif de créer un Registre mondial des navires de pêche industrielle, contenant leur UVI et des informations sur leur propriétaire, pavillon, historique, caractéristiques et autorisations de pêche.

‘’Un Registre mondial, aux côtés de l’utilisation obligatoire d’un identifiant unique du navire (UVI) sous la forme du numéro OMI pourrait promouvoir plus de transparence et la traçabilité dans le secteur de la pêche a l’échelle mondiale, facilitant ainsi l’amélioration de la gestion des pêches et l’application des mesures contre la pêche INN’’, selon Steve Trent.

Sans un tel système, a-t-il insisté, l’identification des bateaux deviendrait difficile. Ce qui fait que les pêcheurs pratiquant la pêche INN peuvent facilement cacher leur identité en falsifiant leurs noms et documents.

Estimant que la pêche joue ’’un rôle crucial’’ dans la sécurité alimentaire et l’emploi à travers le monde, il pense que la gestion efficace des ressources halieutiques ainsi que la bonne régulation des activités de pêche doivent être ’’une priorité urgente’’ au niveau mondial.

Pour soutenir la création du Registre mondial, l’EJF a invité ’’vivement’’ à signer une pétition, pour, ensemble, pouvoir prendre ’’des mesures positives’’ pour combattre la pêche INN et ses effets néfastes d’un point de vue économique, environnemental et social.

ADE/ASG


Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte
Lu 171 fois
Economie maritime-Pêches-aquaculture


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4
Inscrivez-vous.entrez votre email pour garder le contact car nous avons besoin de vos avis et suggestions.merci d'avance