Recherche

Keur Momar Sarr : des productions maraîchères améliorées avec appui d’un partenaire américain



Keur Momar Sarr (Louga), 29 nov (APS) – Cent quarante-huit maraîchers sur les 328 que compte le groupement d’intérêt économique (GIE) ‘’Bokk Doolé’’ qui ont reçu d’un partenaire américain des motopompes et des intrants ont doublé leurs productions, obtenant des rendements de l’ordre de 156, 757 tonnes d’oignon et 224,031 tonnes d’arachide, a appris l’APS auprès des bénéficiaires.

Les membres du GIE ‘’Bokk Doolé’’ qui tenaient ce lundi leur assemblée générale à Keur Momar Sarr n’ont pas été avares en remerciements à l’endroit de la Fondation pour le développement de l’Afrique (ADF) qui a dégagé, avec l’aval du Congrès américain, une enveloppe globale de 99.839.512 francs CFA pour améliorer la productivité et les revenus des exploitants de la localité.

La Fondation qui appuie le développement économique, en passant par des organisations à la base ayant un impact certain sur les populations les plus démunies, a identifié en 2008 ce GIE de plus de 300 membres qui s’activent dans le maraîchage et les cultures de contre saison, a indiqué le président de l’ONG ACA (Association conseil pour l’action), Ibrahima Yade, partenaire de la fondation américaine.

C’est ainsi qu’à travers le programme ‘’Asread Bokk Doolé Farmer’s Project’’, d’une durée de 5 ans (2008-2013), la Fondation a accepté de financer l’achat de 30 motopompes pour l’approvisionnement en eau à partir du Lac de Guiers et la distribution de 567 pots de 500 grammes de semences oignon, 39,900 tonnes d’engrais, 16 tonnes d’urée, 14 tonne de semences d’arachide, 3.700 fagots de bouture de manioc et 658 litres de produits phytosanitaires.

Globalement, la Fondation a consenti une enveloppe financière de 99.839.512 francs CFA pour l’achat de motopompes (27 millions), d’intrants (55 millions), l’appui en fonds de roulement, etc., a retenu M. Yade, ajoutant que le GIE a apporté une contribution estimée à environ 18 millions de francs CFA. A son terme, en septembre 2013, le programme ‘’Asread Bokk Doolé Farmer’s Project’’ devrait permettre la production de 743 tonnes d’oignon, 740 tonnes d’arachide et 836 tonnes de manioc.

‘’Cette forme de partenariat est d’autant plus louable que le GIE a, en l’espace de 2 ans, atteint une rentrée d’argent de 340 millions sur une prévision de 700 millions à la fin des 5 ans du programme’’, a encore indiqué M. Yade, selon qui la Fondation entend mettre une enveloppe de 500 millions pour appuyer une douzaine de projets en 2011.

Avec cet accompagnement, les maraîchers membres du GIE ‘’Bokk Doolé’’ qui ont également bénéficié de formations sur les techniques culturales, la commercialisation, les modalités de mise en place et de fonctionnement d’une coopérative agricole ont démultiplié leurs productions et remboursé leurs crédits à hauteur de 90%, a relevé le président du GIE, Mademba Fall.

M. Fall qui a indiqué que beaucoup d’autres maraîchers de la localité sont en train de taper à sa porte pour adhérer du fait de la réussite du projet. Il a souhaité que cet appui puisse continuer et sollicité un appui dans la commercialisation des produits.

‘’Ce projet semble être fait pour les femmes de Keur Momar Sarr qui sont désormais autonomes et le changement est visible’’, a pour sa part relevé Mame Dieumbeut Fall du GIE qui a, toutefois, insisté sur l’importance de rembourser les dettes pour faciliter l’adhésion des autres et des approvisionnements rapides.

Le GIE mène actuellement des prospections pour la mise en place de magasins de stockage et le lancement de la phase test du programme de régénération des sols par le phosphatage, etc.

PON/BK

Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte
Lu 1198 fois
Agriculture


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 17
Inscrivez-vous.entrez votre email pour garder le contact car nous avons besoin de vos avis et suggestions.merci d'avance