Recherche

Kaolack: les élus locaux priés de soutenir davantage la culture



Kaolack, 7 jan (APS) - La directrice du centre culturel régional de Kaolack, Ngakane Gning Diouf, invite les collectivités locales à davantage appuyer la culture, afin d'aider à faire éclore les nombreux talents et potentialités de la région.

La région de Kaolack ''a toujours été le grenier culturel où puisent nombre d’artistes nationaux'', a dit Mme Diouf, dans un entretien avec l'APS.

‘’C’est vrai que le conseil régional a facilité la construction du mur de clôture du centre, mais les collectivités locales devraient davantage marquer leur territoire dans le secteur culturel qui fait la fierté de la région’’, a indiqué la directrice du centre culturel.

Nommée à la tête du service régional de la culture en septembre dernier en provenance de Kaffrine, Mme Diouf s’est aussitôt évertuée à changer le visage du centre culturel qui avait atteint un état de délabrement décourageant toute volonté d’organisation d’activités culturelles.

‘’Notre premier défi a été de faire de sorte que les locaux soient agréables à fréquenter par les acteurs culturels. Cela a été fait avec l’accompagnement et la compréhension du contrôleur régional des finances’’, a relevé Mme Diouf.

‘’Nous avons ainsi pu reprendre la salle de spectacles, l’électricité et la plomberie’’, a soutenu la directrice du centre culturel qui a estimé la rencontre provoquée avec les acteurs culturels a été d’un grand apport.

''La réunion ouverte a permis de recueillir les besoins, préoccupations et attentes des acteurs culturels qui ont, en retour, pris l’engagement d’aider à faire revivre leur centre'', a retenu Mme Diouf satisfaite du regain d’activités et l’occupation quasi quotidienne de tous les espaces du service culturel.

''Mais la plus grande fierté reste la fonctionnalité de la bibliothèque faite d’un fond documentaire appréciable et actuellement fréquentée au quotidien par les élèves et les professeurs'', a dit Mme Diouf.

La directrice du centre culturel régional attend d’ailleurs des retombées salutaires de la récente mission d’expertise de la Francophonie.

Par ailleurs, Mme Diouf, qui déplore l’insuffisance du personnel pour assurer le service et l’entretien d’un si vaste espace, a prévu d’occuper durant l’année 2014 les acteurs culturels et visiteurs à travers des activités comme la formation en danse Hip-Hop en partenariat avec l’association dakaroise ‘’Kay Fecc’’.

''Il s’agira également d’organiser le 20 mars prochain la journée de lancement des activités du centre avec des expositions, animations et conférences afin d’amener les populations à se les approprier'', a relevé Mme Diouf.

En outre, elle va initier en février une conférence sur le thème : ‘’Quelle place pour le livre face aux technologies de l’information et de la communication?’’ pour sensibiliser sur le rôle du livre dans la culture générale et l’éducation.

En dehors des journées mondiales classiques du théâtre, du livre, de la danse, de l’enfance africain, de la musique, la nouvelle directrice du centre culturel régional va dérouler un programme relatif à un concours de dictée du 1-er mars au 23 avril prochain, un banquet philosophique à la veille des anticipés de la matière pour renforcer les acquis des prétendants au Bac.

Les enfants vont également bénéficier de ce regain d’activités au centre culturel à travers l’organisation d’un atelier de peinture en leur intention, d’un camp de vacances dit ‘’opération-enfance-culture’’ où 40 enfants auront pendant 21 jours un cadre d’expression et pourront visiter l’île de Gorée et le Monument de la renaissance.

''Le centre culturel va boucler l’année 2014 par un hommage qui sera rendu le 20 décembre au président poète Léopold Sédar Senghor'', a dit Mme Diouf.

Elle souhaite, en réponse à la demande des artistes de Kaolack, que le centre culturel soit entièrement réhabilité et doté d’un confort avant d’être baptisé au nom du défunt artiste-comédien Thierno Ndiaye ‘’Doss’’ décédé le 3 août 2012.

PON/AD

Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte
Lu 170 fois
Association des Maires du Sénégal


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
Inscrivez-vous.entrez votre email pour garder le contact car nous avons besoin de vos avis et suggestions.merci d'avance