Recherche

Kaolack: le PRODDEL évalue les collectivités locales du 27 janvier au 10 février



Kaolack, 23 jan (APS) – Les collectivités locales des régions de Fatick, Kaffrine et Kaolack recevront entre du 27 janvier au février les évaluateurs du Programme sénégalo-allemand d’appui à la décentralisation et au développement local (PRODDEL), a indiqué, jeudi à Kaolack (centre), le conseiller technique chargé de la planification et du développement local du programme, Birame Ndao.

''Nous allons, pour la troisième fois, mesurer les performances des collectivités locales partenaires du PRODDEL avec le soutien des agences régionales de développement, des services techniques, etc.’’, a dit M. Ndao qui animait un séminaire régional d’information des élus locaux sur le démarrage imminent de cet outil multidimensionnel d’évaluation de la gouvernance locale.

''Cet exercice d’évaluation de la gouvernance locale sera conduit par 9 évaluateurs externes et 4 experts superviseurs répartis dans les trois régions'', a précisé le conseiller, ajoutant que l’évaluation concernera les domaines de la bonne gouvernance, des finances, du partenariat, de la planification et des relations avec l’administration territoriale.

''Cela nous permettra d’apprécier les avancées des collectivités locales qui seront notées sur 100 points'', a souligné le conseiller technique du PRODDEL. Il a relevé que la vingtaine de bons élèves recensés au terme de l’évaluation de 2011 ''avaient reçu des bonus de financement compris entre 10 et 20 millions francs CFA''.

''Nous allons, pour la première fois cette année, évaluer aussi les régions en tant que collectivités locales'', a ajouté M. Ndao.

Selon le chef du service d’appui au développement local, Adama Thiam, ''cette évaluation qui n’est pas un audit visant à sanctionner est plutôt un outil d’aide à la décision, afin d’aider les collectivités locales à s’ajuster si des insuffisances sont décelées''.

''Nous avons une appréciation positive de cette activité qui nous permet de nous auto-évaluer, de voir ce qui a marché et de redresser certains manquements au grand bonheur de nos administrés’’, a souligné le président de la communauté rurale de Gagnick (Guinguinéo), Mamadou Bakhoum.

''Nous sommes à tout moment prêts à recevoir les équipes d’évaluateurs et à mobiliser les groupes cibles pour leur faciliter le travail'', a assuré M. Bakhoum.

PON/OID/AD

Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte
Lu 243 fois
GIZ Proddel


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
Inscrivez-vous.entrez votre email pour garder le contact car nous avons besoin de vos avis et suggestions.merci d'avance