Recherche

Kaolack : des agents de radios communautaires à l'école du genre et des droits humains



Kaolack : des agents de radios communautaires à l'école du genre et des droits humains
Une quarantaine de membres de l'Union des radios communautaires (URAC), venus de 6 régions du Sénégal, ont démarré jeudi à Kaolack (centre) une session de formation de trois jours en genre et droits humains, a constaté l'APS.

Cet atelier de formation dont l'ouverture officielle a été présidée par l’adjoint administratif du gouverneur, Abdoul Wahab Talla, est animé par des responsables de la Direction de l’équité et de l’égalité de genre du ministère de la Femme, de la Famille et de l’Enfance. Il vise à permettre aux participants de mieux maîtriser les concepts et notions de genre et de droits humains.

"Les radios communautaires qui sont une émanation populaire pas obnubilées par les aspects lucratifs, par l’équilibre budgétaire comme les grands médias publics ou privés, sont les meilleurs outils pour faire la promotion de l’égalité et l’équité, de l’intégration du genre dans les politiques et programmes de développement", a indiqué M. Talla.

"Ceci est d’autant plus important que vos radios ouvertes à toute la communauté peuvent combler le vide laissé par les grands médias mus par d’autres impératifs excluant les couches sociales sous-représentées ou marginalisées", a dit l’adjoint administratif du gouverneur de Kaolack.

"La revue à mi-parcours de la Stratégie nationale pour l’équité et l’égalité de genre (SNEEG), élaborée en octobre 2006, a révélé que des activités de sensibilisation réalisées à travers vos séances d’informations et d’échanges, vos émissions radios et des débats télévisés, ont contribué au changement effectif de comportement des populations relativement à plusieurs questions de genre", a rapporté M. Talla.

Les participants, agents de radios communautaires de Dakar, Diourbel, Fatick, Kaffrine, Kaolack et Thiès, seront à l’écoute et échangeront pendant trois jours avec les techniciens de la Direction de l’équité et de l’égalité du ministère.
Le Service régional du développement communautaire sera également mis à profit pour une meilleure compréhension des questions de genre, de droits humains, pour une amélioration du contenu des programmes des radios concernées.

Ces acquis permettront de renforcer davantage leur démarche populaire et leur volonté de favoriser la libre-circulation des idées et des opinions. Ils permettront aussi d’élargir leur espace de rassemblement afin d’aider les auditeurs à plus communiquer entre eux et à mieux interpeller les pouvoirs politiques.

APS

Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte
Lu 260 fois
Bonne gouvernance


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
Inscrivez-vous.entrez votre email pour garder le contact car nous avons besoin de vos avis et suggestions.merci d'avance