Recherche

KAOLACK / CAMPAGNE NATIONALE DE VACCINATION DU CHEPTEL Macky Sall annonce la modernisation de l'Elevage



Le président Macky Sall qui présidait hier, mardi 12 Février, à Koung-Koung Sérèren, communauté rurale de Ndiebel, le lancement officiel de la campagne nationale de vaccination du cheptel, a annoncé la modernisation du secteur de l'élevage dans toutes ses composantes. Ce secteur qui représente 7,5 % du Produit intérieur brut (Pib), selon le président de la République, mobilise plusieurs milliers de familles sénégalaises et contribue de manière efficace à la lutte contre la pauvreté et la sous-alimentation dans notre pays.

Ainsi pour ce qui reste du programme quinquennal défini par l'Etat dans le but de parvenir au renforcement d'un élevage durable au Sénégal, Macky Sall qui s'adressait à une foule de pasteurs fortement mobilisés, a aussi fait part de la volonté de son gouvernement d'améliorer la santé animale, consolider les infrastructures et les équipements pastoraux de production fourragères et de développement de l'ensemble des filières affiliées. Cette nouvelle politique va également tenir en compte le renforcement des dispositions de financement et le soutien aux éleveurs, de manière générale. Ainsi, dans cette même stratégie d'intervention, le gouvernement du Sénégal compte s'inscrire dans l'optique de protéger définitivement le cheptel national des différentes maladies qui le menacent régulièrement.

Cette stratégie, selon le président Macky Sall, sera articulée autour de quatre (4) piliers majeurs : assurer une couverture optimale du territoire national en ressources humaines de qualité et en agents qui seront équipés en logistique ; assurer la continuité de la chaîne de froid pour la conservation correcte des vaccins et la construction de parcs à vaccination ; produire des vaccins en quantité suffisante avec une bonne planification qui respecte la période de la campagne de vaccination ; et enfin, développer la prise de conscience des éleveurs sur la prévention et le contrôle des maladies animales.

Pour le chef de l'Etat, cette sensibilisation justifie son déplacement, hier dans le village de Koung Koung Sérère, pour manifester la volonté de son gouvernement de faire de l'élevage un secteur clé de notre économie. Il a aussi annoncé le besoin de recenser l'ensemble des différentes composantes du cheptel que compte notre pays, de l'identifier afin de pouvoir faire face à l'épineuse problématique du vol de bétail qui constitue un fléau pour lequel des mesures draconiennes sont entrain d'être prises, pour l'éradiquer définitivement du territoire national. Il a également saisi l'occasion pour lancer un appel solennel aux services déconcentrés de l'Etat pour la rationalisation et la mutualisation des ressources ainsi que le renforcement institutionnel des organisations professionnelles de l'élevage pour une grande mobilisation de leurs bases autour de la prévention de la maladie d'autant plus que, la santé de nos populations est en partie tributaire de celle du cheptel.

Abdoulaye FALL
Sud Quotidien

Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte
Lu 164 fois
Elevage


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4
Inscrivez-vous.entrez votre email pour garder le contact car nous avons besoin de vos avis et suggestions.merci d'avance