Recherche

KAOLACK / ASSISES SUR LA BONNE GOUVERNANCE Les organisations syndicales veulent jouer leur partition

Les organisations syndicales du Sutsas et des corps enseignants de la région de Kaolack veulent être impliquées à tous les niveaux, dans la confection, l’exécution et l’évaluation au sein des différents services publiques. Mieux, elles veulent surtout marquer leur partition et leurs empreintes dans la gestion des affaires publiques du pays.



Ainsi arborant la bannière d’un projet financé par l’union européenne dans le cadre de l’amélioration de la participation des organisations syndicales dans les politiques de développement local, les organisations syndicales de la région de Kaolack ont lancé lors d’un forum tenu le week-end dernier leurs toutes premières activités de terrain, concernant la bonne gouvernance.

Après le lancement de ce projet le 21 Juin dernier en présence de la plupart des mouvements syndicaux de la région, cette deuxième session d’échanges et de réflexions a surtout consisté à informer et sensibiliser les syndicalistes sur la nécessité de disposer d’une maîtrise de la bonne gouvernance, ses principes et enjeux afin de permettre à tout un chacun parmi les organisations d’aider à la transparence dans la gestion publique.

Outre cela, cette rencontre a aussi constitué pour les mouvements syndicaux un facteur déterminant pouvant largement contribué à l’atténuation des revendications syndicales, car estimant qu’avec leur implication absolue dans les systèmes de gestion, les organisations syndicales seront mieux outillées pour établir des plate-formes revendicatives plus objectives dans les formes de lutte qui les interpellent d’habitude.

Cependant, face aux défis liés à la problématique de la gouvernance au Sénégal, les organisations syndicales estiment qu’il est devenu aujourd’hui une nécessité d’impliquer dans le fonctionnement des institutions publiques, administratives et judiciaires, mais aussi dans la gestion des affaires économiques, financières, et sociales, les populations et autres organisations de la société afin de pallier à tout dysfonctionnement, à toute absence de transparence sur les formes de gestion des affaires publiques, et d’avoir surtout une vision partagée dans les différents systèmes de gouvernance, et cela, pour mieux faire face à la compétitivité.

Ainsi avec la volonté du gouvernement sénégalais de consolider le processus de démocratisation et de renforcement de l’état de droit, les organisations syndicales ont aussi trouvé à leur projet, un moyen de proposer des solutions durables aux problèmes déjà identifiés dans un certain nombre de domaines stratégiques, entre autres l’administration publique et des ressources humaines, la politique de la décentralisation, la gestion économique et sociale.

Sud Quotidien

Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte
Lu 815 fois
Bonne gouvernance


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 11
Inscrivez-vous.entrez votre email pour garder le contact car nous avons besoin de vos avis et suggestions.merci d'avance