Recherche

Journées parlementaires sur les finances publiques, L’U E injecte 10 milliards Cfa pour la bonne gouvernance.

Les journées parlementaires d’information sur les finances publiques et le contrôle qui se tiennent à Saly Portudal depuis hier, vendredi 21, se terminent aujourd’hui.



L’ambassadeur, le chef de la délégation de l’Union européenne a révélé le financement du programme national de bonne gouvernance chiffré à 17 milliards francs, à la demande des autorités sénégalaises dans son intervention. Il consiste à faire des appuis à la réforme de la justice, à la cour des comptes à la direction de la prévision et de la statistique actuelle agence nationale de la statistique et de la démographie, de la direction générale des impôts, au ministère de l’économie et des finances et à la commission des lois de l’Assemblée nationale. Il a insisté sur la requête de l’Assemblée nationale pour assurer le renforcement des capacités parlementaires pour effectuer le travail de suivi et de contrôle de l’action gouvernementale.

Le président de l’Assemblée nationale, Macky Sall a profité de l’occasion pour rappeler que l’exécutif à l’écoute du Parlement est un acte de dialogue franc. Pour le renforcement des conditions et du cadre de travail, le chef du parlement a révélé qu’un programme ambitieux de réfection de l’Assemblée nationale et d’équipement des députés en ordinateurs va être en chantier. Il a déclaré que l’Assemblée nationale va s’illustrer en ce sens surtout lors des débats d’orientation budgétaire. Il s’est réjoui de la qualité des échanges au cours de la déclaration de politique générale du Premier ministre. Il est revenu sur le programme national de bonne gouvernance surtout le volet qui concerne l’Assemblée nationale. Il a remercié l’ambassadeur, le chef de la délégation de l’Union européenne pour l’appui financier de 750 000 euros apporté pour le renforcement des capacités de la commission de l’économie générale, des finances, du plan et de la coopération économique. Il est revenu sur les attentes du séminaire qui restent : la mise en place d’un assistanat parlementaire pérennisé, au profit de la commission de l’économie générale, des finances, du plan et de la coopération économique. Des membres de cette commission formés sur tous les aspects liés à ses compétences et un dispositif concernant l’amélioration des méthodes de travail établi en plus d’un système de communication mis en œuvre et un renforcement des capacités matérielles. Il n’a pas manqué de citer le projet de renforcement des capacités et de responsabilité financière domiciliée au ministère de l’économie et des finances.

Pour Abdoulaye Racine Kane délégué à la réforme de l’Etat, sa satisfaction dans l’appropriation par l’institution parlementaire des objectifs ambitieux du programme national de bonne gouvernance. Au bout de quatre années de mise en oeuvre. A l’en croire, ledit programme reste le fruit d’une réflexion d’acteurs de la société civile, d’acteurs publics et du secteur privé national. Ils restent ancrés dans la dynamique de contribuer à l’efficacité et à la transparence dans la gestion économique et sociale mais aussi de conforter l’état de droit dans une société démocratique.

Sud Quotidien

Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte
Lu 824 fois
Bonne gouvernance


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 11
Inscrivez-vous.entrez votre email pour garder le contact car nous avons besoin de vos avis et suggestions.merci d'avance