Recherche

Journées de consultations gratuites : Le réseau Pamecas fait dans le social



Le réseau Pamecas de la zone de Dakar, qui regroupe sept caisses, a organisé hier, une journée de consultations gratuites pour les personnes du troisième âge qui n’ont pas les moyens de se faire consulter par des spécialistes, et une journée de don de sang. Il s’agit d’abord, de pousser les travailleurs de la mutuelle de crédit à donner de leur sang. Mais, il s’agit également, pour le réseau, d’offrir gratuitement des soins médicaux en urologie et cardiologie à ces personnes âgées de la région de Dakar. Ainsi, chaque caisse de Dakar - il en existe sept - organisera une journée de consultations gratuites et une autre de don de sang. Et, à travers cette journée, le réseau de micro finance compte s’impliquer dans la prise en charge des personnes du troisième âge.

Mais, ‘il s’agit principalement de partager les bénéfices de l’entreprise avec l’ensemble des membres ainsi qu’avec les populations, et en particulier ceux qui sont dans le besoin’, a souligné Mame Alassane Guèye, le coordonnateur de la zone de Dakar et Pca de la mutuelle d’épargne et de crédit de Ouakam. En effet, selon lui, sans pour autant révéler le bénéfice annuel de chaque caisse, il a révélé qu’annuellement, chaque entité met 5 % de son excédent au profit des œuvres sociales. Ce qui a permis à l’entreprise de financer des actions et des projets dans les domaines de la santé, de l’éducation, etc., a-t-il ajouté. C’est ainsi que le réseau, par l’intermédiaire de la fondation Pamecas, a acheté deux ambulances pour les districts sanitaires de Pikine et de Rufisque. Elles seront réceptionnées avant la fin de ce mois, a souligné le Pca de la mutuelle de Ouakam. Ce qui a fait dire à Moustapha Sèye, le vice-président du réseau, que l’entreprise, grâce à sa fondation, est déterminée à appuyer l’Etat dans sa politique sociale, en particulier dans la prise en charge des personnes du 3e âge pour montrer que l’entreprise n’est pas uniquement là pour faire des bénéfices, mais aussi pour participer au bien-être de la population.

La capitalisation de Pamecas, qui est la première entreprise de micro-crédit au Sénégal, s’élevait en 2007 à 32 milliards de francs Cfa.

Wal Fadjri

Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte
Lu 1615 fois
MICRO-FINANCE


Commentaires articles

1.Posté par Rachid le 13/09/2008 16:42
bonjour,
je suis un homme de 54 ans pere de famille de 6 enfants qui s'offre d'une importante fuite viveuse avec une impuissance erictale, suite a un accident de travail.
12 ans de traitement sans aucune a melioration pouriez vous m'aiez a me soigné.
j'attend votre reponse avec impationce

Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5
Inscrivez-vous.entrez votre email pour garder le contact car nous avons besoin de vos avis et suggestions.merci d'avance