Recherche

Jim Yong Kim de la banque mondiale : «Il est possible d’éradiquer l’extrême pauvreté à l’horizon 2030»



Le président du Groupe de la Banque mondiale, Jim Yong Kim, est d’avis qu’il est possible d’éradiquer l’extrême pauvreté à l’horizon 2030 et de promouvoir une prospérité partagée, en vue d’accroître les revenus de 40% des plus pauvres des habitants de chaque pays. «Nous sommes à un tournant de l'histoire, où les succès des décennies antérieures et les perspectives économiques de plus en plus favorables se conjuguent pour offrir aux pays en développement une occasion, la toute première, d'éradiquer l’extrême pauvreté en une génération », a déclaré M. Kim dans un discours prononcé à Georgetown University.

Observant que les économies en développement s’étaient rapidement remises de la crise et se trouvent désormais dans une situation fondamentalement solide, notamment grâce à une plus grande stabilité macroéconomique, M. Kim fait remarquer que le premier des Objectifs du millénaire pour le développement (Omd), la réduction de moitié de l’extrême pauvreté, a été atteint en 2010. Pour atteindre l’objectif la plus difficile qui consiste à éradiquer pratiquement l’extrême pauvreté, M. Kim décrit trois facteurs nécessaires. Premièrement, pour atteindre l’objectif à l’horizon 2030, il faudra accélérer le taux de croissance observé au cours des 15 dernières années et, en particulier, assurer une croissance forte et soutenue en Asie du Sud et en Afrique subsaharienne. Deuxièmement, il faudra déployer des efforts pour promouvoir l’inclusion et réduire les inégalités et s'assurer que la croissance entraîne la réduction de la pauvreté, surtout par la création d'emplois. Et troisièmement, il faudra éviter ou atténuer les chocs éventuels tels que les catastrophes climatiques ou de nouvelles crises alimentaires, énergétiques ou financières. Il promet l’accompagnement du groupe de la Banque mondiale, tout en exhortant la communauté internationale à mettre à profit ces 1000 derniers jours d’ici l’échéance des Omd, en 2015, pour redoubler d’efforts dans les domaines où les progrès n’ont pas été suffisamment solides.

Seydou KA
Le Soleil

Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte
Lu 216 fois
Bon à Savoir


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 28
Inscrivez-vous.entrez votre email pour garder le contact car nous avons besoin de vos avis et suggestions.merci d'avance