Recherche

JOAL-FADIOUTH :RESSOURCES HALIEUTIQUES.L’aire marine protegée

Le vendredi 14 mars 2008 la localité de Joal-fadiouth a abrité le forum de lancement de son aire marine protégée une semaine avant le démarrage de l’application des mesures protégeant la ressource et son habitat. La manifestation qui s’est tenue au niveau du quai de pêche a enregistré la participation des professionnels. Ils ont répondu à des questions relatives à l’impact d’une aire marine protégée dans la zone sur la gestion des ressources halieutiques. La rencontre dans une démarche qui s’est voulu participative a vu des pêcheurs et mareyeurs intervenir. Ils ont donné des assurances quand à leur devoir de jouer la bonne partition, la sensibilisation, pour que l’aire marine protégée réponde aux attentes.



Mamadou Diallo le représentant de l’Organisation non gouvernementale (Ong) WWF a abordé la mission et le rôle de sa structure .Selon lui, WWF travaille pour la conservation et la préservation de la nature. Cette mission le met en contact avec les collectivités locales qu’elle appuie depuis 2004.

Un comité de gestion et de surveillance est mis en place .La disposition leur permet de s’associer aux populations et à l’agent de l’Etat chargé de jouer un rôle capital dans la vie des amp. Pour lui, il y a quelques décennies, Joal-Fadiouith a été l’une des zones les plus poissonneuses.

Il a fait le rappel sur la création des aires marines protégées (amp) par décret du président de la république. Saint-Louis, Kayar, Joal-Fadiouth, et Abéné font partie des différentes amp crées au Sénégal. Il a loué l’engagement des populations qui ont adhéré totalement au projet. Selon ses propos, c’est cette détermination qui a poussé WWF à s’engager à leurs côtés et à les accompagner dans la gestion de l’aire marine.

Pour Abdou Karim Salle, le président du comité de gestion de l’aire marine protégée, les pêcheurs de Joal-Fadiouth sont plus que jamais déterminés à s’investir pour la bonne surveillance et la protection des ressources ainsi que l’espace marin. Selon lui, les dispositions prises visent à entraîner le retour des espèces de poissons qui commencent à disparaître. Il a confié en outre que l’aire marine protégée va être surveillée de la manière la plus stricte. Pour lui, l’adhésion au projet est la principale arme pour garantir le succès à la démarche.

Sud Quotidien

Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte
Lu 2551 fois
Le Wwf


Nouveau commentaire :

Inscrivez-vous.entrez votre email pour garder le contact car nous avons besoin de vos avis et suggestions.merci d'avance