Recherche

Insertion et réinsertion : L’ASDEV veut pousser les émigrés à investir dans des projets de développement



L’Association pour le développement (ASDEV) veut sensibiliser les émigrés sénégalais, qui chaque année, investissent près de 500 milliards de francs dans le bâtiment et dans l’aide familiale, à se diriger vers des ‘’projets plus productifs au développement’’.

L’ASDEV prévoit de développer des projets allant dans le sens d’intégrer les émigrés sénégalais et maghrébins dans une ‘’dynamique de participation au développement du pays d’origine’’, a dit son président du conseil d’administration, Saliou Dramé, qui tenait un point de presse hier à Dakar.

‘’Il s’agira, a-t-il expliqué, d’inciter les émigrés à s’engager avec l’ASDEV dans une voie de financement de projets générateurs de revenus’’. A ce propos, M. Dramé a cité entre autres projets, celui du Centre de captation et d’insertion de Hann Bel Air.

‘’Le projet de Hann Bel Air a recruté des jeunes permanents et salariés. Les ressources tirées de ce projet serviront à en financer d’autres que nous allons déployer dans les communautés rurales les plus reculées du pays’’, a relevé Saliou Dramé, avant d’ajouter que leurs projets s’étendraient dans tout le reste du Sénégal.

Sur la question de la sécurisation des investissements des émigrés, le président de l’association a assuré que tous les projets proposés seront soumis à ‘’ des études sérieuses pour voir à quel point ils peuvent être générateurs de revenus’’.

‘’Une société de capital investissement basée en France a été créée pour accompagner tous les investissements’’ a expliqué M. Dramé qui a également souligné que ’’l’association avait un œil sur tous les projets jusqu’à maturation’’.

L’association, qui compte à ce jour une centaine d’acteurs émigrés, se propose aussi d’accompagner les initiatives de développement des émigrés qui désirent retourner au Sénégal. ‘’Nous avons également tissé des partenariats avec les milieux universitaires notamment avec l’université de Saint-Louis et celle de Ziguinchor pour assister les étudiants porteurs de projets intéressants’’, a ajouté le M. Dramé. Mise en place concomitamment en France et au Sénégal, l’ASDEV a tenu sa première assemblée générale le 15 mai dernier à Nancy (France). Elle inscrit à son programme le renforcement de la convergence sociale par l’insertion socioprofessionnelle des exclus et la promotion de leur droit à l’accès aux services.

APS

Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte
Lu 1905 fois
Asdev


Nouveau commentaire :

Inscrivez-vous.entrez votre email pour garder le contact car nous avons besoin de vos avis et suggestions.merci d'avance