Recherche

Innovation dans l’électrification rurale Des mini-centrales solaires , associées à de mini-réseaux



Des villages du bassin arachidier et de la Casamance , vont bénéficier de mini-centrales solaires hybrides , associées à de mini-réseaux. Sous la houlette de l’Agence sénégalaise de l’électrification rurale (ASER), ce projet entre dans le cadre du programme promotion des énergies renouvelables, de l’électrification rurale et de l’approvisionnement durable en combustibles domestiques (PERACOD) . Qui prévoit de doter de l’électricité aux villages éloignés du réseau de la SENELEC , et qui ne font pas partie du programme prioritaire de l’ASER.

Dans la mise en œuvre du projet électrification rurale Sénégal (ERSEN) exécuté par le programme Promotion des énergies renouvelables, de l’électrification rurale et de l’approvisionnement durable en combustibles domestiques (PERACOD), l’Agence sénégalaise d’électrification rurale (ASER) va doter de seize (16) mini-centrales solaires hybrides associées à de mini-réseaux aux villages du bassin arachidier et de la Casamance. Le projet ERSEN entre dans le cadre d’électrification des villages imprévus dans le programme prioritaire de l’ASER , et qui se situent éloignés du réseau de la SENELEC. En plus de ces conditions, ces villages doivent développer des activités sociocommunautaires visant à contribuer à l’éradication de la pauvreté en milieu rural ; le projet étant orienté vers les objectifs du millénaire pour le développement. Le coût du projet étant estimé à environ un milliard cinq-cents (1 milliard 500 . 000), la première mini-centrale installée dans le village de Darou Matar dans le département de Nioro a été inauguré ce week-end par le ministre de l’énergie M. Samuel Sarr et le directeur général de l’ASER M. Modibo Diop. La mini-centrale fonctionne à partir de l’énergie solaire et le Diesel ; ce qui lui donne plus d’autonomie. Pour une accessibilité à cette nouvelle technologie, des études ont été effectuées sur le revenu des populations et quatre catégories ont été élaborées qui vont bénéficier à toutes les couches. Les travaux de la mini-centrale de Darou Matar sont effectués par la société sénégalaise EnergieR sur une durée de six mois.

L'Office

Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte
Lu 2525 fois
Aser


Commentaires articles

1.Posté par FOKAM SOH JEAN PASCAL le 14/11/2009 16:36
Bonjour

Cette initiative est louable et à reproduire dans d'autres pays d'Afrique. Étant au Cameroun, nous souhaitons bénéficier de cette expérience afin d'installer chez nous une telle centrale. Prière nous informer si notre proposition vous convient.

Merci infiniment


Nouveau commentaire :

Inscrivez-vous.entrez votre email pour garder le contact car nous avons besoin de vos avis et suggestions.merci d'avance