Recherche

Infrastructures de base : 40 millions Fcfa de l’Ard à Toubacouta



Toubacouta : La communauté rurale de Toubacouta vient de se doter de nouvelles infrastructures de base grâce à une convention de financement d’un peu plus de 40 millions de FCFA, signée avec l’agence régionale de développement (ARD) de Fatick, à travers le programme national de développement local (PNDL).
Cette enveloppe a permis selon Seyni Diéne, chargé des infrastructures à l’ARD de Fatick : « la réalisation de salles de classes au nouveau CEM du village de Ndoumbouth, une adduction d’eau pour l’alimentation de certains villages, deux hangars pour le marché de Touba Nding, de doter en même temps d’un puits et des sanitaires ».
« Ces nouveaux ouvrages sont venus à point nommé », selon le PCR, Pape Seydou Djanko. Car, à Ndoumbouth, les deux salles de classe ont fini de changer le décor des abris provisoires du tout nouveau collège du village. Le principal Soulèye Faye manifeste toute sa satisfaction en même temps que son personnel et les 86 élèves que compte pour le moment l’établissement. Ils sont 57 en classe de 6e et 29 en 5e. Le souhait exprimé est d’augmenter les salles et les équiper mais aussi et surtout de doter le collège d’un bloc administratif, des sanitaires et d’un mur de clôture. La promesse est faite par le président du conseil rural et ses partenaires de l’ARD. A Touba Nding, les deux halles entrent en droite ligne de la modernisation du marché qui abrite tous les jeudis un « Louma » (marché hebdomadaire) très prisé. Des sanitaires ont été édifiés et aussi un puits creusé en même temps pour l’alimentation en eau. Pour l’adduction d’eau, 6km ont été réalisés au niveau de 3 villages : Batamar, Keur Sadio Sala et Keur Babou Diouf. Le responsable des infrastructures, Seyni Diéne affiche une note de satisfaction par rapport aux critères de performances qui pourraient jouer en faveur du conseil rural de Toubacouta pour bénéficier de financements complémentaires.
Par ailleurs le PCR, Pape Seydou Djanko nous a annoncé des programmes en cours où déjà achevés avec d’autres partenaires comme : le Projet petite irrigation locale (PAPIL), USAID-Wulaa Nafa dans le cadre de l’aménagement de périmètres maraichers dans les vallées de Dassilamé Sérère et Néma Bah, la construction de magasins de stockage par des américains à Soukouta, Sandicoly, Médina Sangako, Missirah, Bétenti et Bossinkang. Au plan de l’éducation, la communauté rurale a bénéficié de 21 salles de classe dans la cadre de l’Initiative Fast Track. Pape Seydou annonce également dans le cadre de l’électrification rurale, l’alimentation de 7 villages dont : Diaglé, Sandicoly, Néma Bah, Dassilamé Socé, Némading, Ndoumbouth et Santamba.

Mohamadou SAGNE
Le Soleil



Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte
Lu 740 fois
Programme National de Développement Local (PNDL)


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3
Inscrivez-vous.entrez votre email pour garder le contact car nous avons besoin de vos avis et suggestions.merci d'avance