Recherche

Impressionné par les réalisations du PAPIL, Djibo Ka déclare la guerre à la salinisation



Loul Sessène (Fatick), 30 oct (APS) - Le ministre de l’Environnement, de la Protection de la nature, des Bassins de rétention et des Lacs artificiels, Djibo Ka, s’est dit impressionné, vendredi, par les ouvrages réalisés dans les périmètres rizicoles de Boyard, avant de déclarer la ‘’guerre’’ au sel qui empêche une irrigation correcte des espaces cultivables.

‘’Je suis impressionné par ce que j’ai trouvé ici et nous déclarons la guerre au sel qui a envahi près d’un million d’hectares dans notre pays’’, a dit le ministre de l’Environnement.

Djibo Ka effectuait ’’une visite de travail, de terrain et de contrôle de tâches’’ dans la région de Fatick où il était aussi venu pour s’enquérir des ouvrages réalisés par le Projet d’appui à la petite l’irrigation locale (PAPIL).

‘’Nous déclarons la guerre au sel dans toute la zone, de la Casamance au Sine Saloum jusqu’à la Vallée du Fleuve. Et le gouvernement est décidé à récupérer toutes ces terres pour les rendre cultivables, mais aussi pour le bénéfice de l’élevage et le maraîchage, dans le sens du développement de notre pays. C’est un programme important et irréversible’’, a souligné M. Ka.

Les populations de cette zone de Fatick où s’est rendu Djibo Ka sont confrontées au problème de l’eau qui n’est pas de bonne qualité, en raison de la salinité de la nappe phréatique.

Le PAPIL a réhabilité deux digues polarisant cinq villages dans la communauté rurale de Loul Sessène. Des aménagements qui consistent à des ouvrages hydroagricoles dont une digue disposant de deux ouvrages régulateurs.

Dans la vallée de Fayil, le PAPIL a fait un aménagement qui empêche l’avancée de la langue salée et qui permet aux populations de récupérer 284 hectares de terres salées et de protéger 300 hectares de terres menacées de salinisation.

‘’Ce que j’ai vu ici me réconforte franchement’’, a dit Djibo Ka qui a salué la synergie des services techniques de l’Etat et de ses partenaires qui a permis des actions coordonnées au niveau de la région de Fatick.

‘’C’est cela qui est source d’efficacité et qui nous permet d’atteindre les objectifs que nous nous sommes fixés’’, a-t-il ajouté.

Il a également promis de demander au ministre de l’Agriculture, de se rendre dans cette vallée pour voir dans quelle mesure elle peut répondre aux sollicitations des populations qui réclament des tracteurs, des batteuses et magasins de stockage.

Il a aussi demandé au directeur des bassins de rétentions de prendre note pour que, dès l’entame de l’année budgétaire 2010, un aménagement soit fait pour l’acquisition d’un lac artificiel.

‘’Si vous avez de l’eau douce 12 mois sur 12, vous pouvez faire mieux et plus, mais cela relève de la compétence des techniciens. Moi, j’ai pris ici la décision politique pour cela’’, a-t-il fait comprendre aux populations.

Le PAPIL a mis en place, dans cette zone, une stratégie de valorisation et de pérennisation des ouvrages en mettant en place un dispositif de renforcement de capacité pour une meilleure organisation des producteurs bénéficiaires, ainsi que des organes de gestion.

Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte
Lu 1100 fois
Agriculture


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 17
Inscrivez-vous.entrez votre email pour garder le contact car nous avons besoin de vos avis et suggestions.merci d'avance