Recherche

Gestion des ressources halieutiques : la CSRP mise sur la concertation



Dakar, 20 fév (APS) - La Commission sous-régionale des pêches (CSRP) mise sur une harmonisation des positions et un renforcement de la concertation sous-régionale, pour mieux gérer les ressources halieutiques, a fait valoir, mercredi à Dakar, son secrétaire permanent, Ciré Amadou Kane.

‘’Face à la forte exploitation de la ressource surtout des requins et raies dans la sous-région sous, nous devons renforcer notre concertation entre Etats membres, pour sauvegarder la ressource’’ a réaffirmé M. Kane.

Il s’exprimait au cours d’une réunion préparatoire de la Convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées d’extinction (CITES), sur les requins en Afrique de l’Ouest et le rôle de la CITES.

La rencontre de deux jours est organisée en prélude de la 16ème édition de la conférence des parties des Nations unies sur les changements climatiques, prévue du 3 au 14 mars prochain à Bangkok, en Thaïlande.

''C’est toujours avec une approche régionale que nous pouvons réussir. De plus en plus, nous devons prendre en considération cela car, c’est de cela qu’il s’agit’’, a estimé M. Kane qui a relevé que l’un comme l’autre doit s’inspirer des expériences du voisin pour aller plus loin.

‘’J’encourage les gens à persévérer davantage vers cette approche régionale, afin de consolider mais aussi d’atteindre les objectifs fixés au niveau international’’, a-t-il ajouté, invitant les Etats à régler d’abord les problèmes spécifiques de chaque pays.

''Plus nous allons renforcer la concertation, plus l’impact au niveau mondial sera ressenti’’, a-t-il indiqué.

Ciré Amadou Kane a souligné que ces espèces, requins et raies sont menacées dans la sous- région et même au-delà car, touchant toute l’Afrique en général’’ .


Il a rappelé que la commission a mis en œuvre, depuis 2002, son Plan sous-régional d’action pour la conservation et la gestion durable des populations de requins (PSRA-requins).

‘’Chaque Etat membre a aujourd’hui élaboré et adopté son plan d’action pour la conservation’’, a-t-il précisé, soulignant qu'en perspective des prochaines rencontres, la CSRP ''donnera plus d’importance au suivi des différentes résolutions prises au niveau international''.

Selon lui, ''il ne s’agit pas d’élaborer et de concevoir des résolutions, mais il faut les mettre en œuvre''. ‘’Nous pouvons compter sur les différents leaders pour veiller et suivre l’application des mesures d’aménagement qui pourraient être prises au niveau international’’, a souhaité Ciré Amadou Kane.

Néanmoins, M. Kane a relevé la problématique de la mise en application des conventions dans les différents pays. ‘’Parfois, nous avons des textes bien conçus et bien élaborés, mais notre grande faiblesse se trouve dans l’application’’, a t- il regretté.





SBS/AD

Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte
Lu 155 fois
Economie maritime-Pêches-aquaculture


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4
Inscrivez-vous.entrez votre email pour garder le contact car nous avons besoin de vos avis et suggestions.merci d'avance