Recherche

GRACE AU PROJET EDUCATION IV DE LA BAD Plus de 3.000 enseignants formés et deux lycées opérationnels

(Aps)- Quatre lycées, autant de collèges et des équipements scolaires sont en cours d’exécution dans les régions de Diourbel, Kaolack, Louga et Matam, grâce à un prêt de 13,8 milliards d’unités de compte du Fonds africain de développement (FAD), membre du groupe de la Banque africaine de développement (BAD).



Grâce à ce prêt doublé d’un don de 1 million de francs CFA d’unités de comptes, deux lycées de 1.000 places chacun ont été mis en service dans les villes de Dagana (Saint-Louis) et Mbacké (Diourbel), en octobre dernier. L’Etat du Sénégal apporte 2,62 millions d’UC à la construction de ces infrastructures, ce qui représente 29% du financement, le reste (71%) étant fourni par le FAD, a expliqué à l’APS Ngoya Der Sylla, coordinatrice du projet dénommé Education IV. Une évaluation de l’exécution du projet faite en avril dernier indique que 75% des travaux du lycée de Kaolack ont été achevés. Les travaux du lycée de Nioro, dans la même région, n’ont pas encore démarré, l’entreprise qui devait s’occuper de sa construction étant ’’défaillante’’, a dit Mme Sylla.

Les localités de Léona (Louga), Mbaba-Garage (Diourbel), Ranérou (Matam) et Vélingara-Ferlo (Matam) disposeront chacune d’un collège de 600 places dont la construction démarre ce mois-ci, a indiqué la coordinatrice du projet. Il est prévu dans l’exécution du projet Education IV, qui s’achève en 2011, la construction de 150 latrines, 100 points d’eau, 100 murs de clôture, 80 salles de classe, 140 bureaux de directeur dans les régions bénéficiaires.

Le projet a pris aussi en charge des sessions de formation de trois jours à l’intention de 3.000 professeurs. Ce volet prend en charge la formation de 14 inspecteurs de vie scolaire, 60 inspecteurs de spécialité et 32 inspecteurs de l’enseignement technique, pour une durée de cinq mois.

Aussi est-il prévu de doter des services du ministère de l’Education de véhicules, tables-bancs, bibliothèques, ordinateurs portables, et de construire des blocs pédagogiques, des foyers scolaires, des blocs sanitaires et des logements pour chefs d’établissement. 72.750 manuels scolaires pour l’élémentaire et 435.000 autres pour les cycles moyen et secondaire ont été distribués et 3.000 directeurs d’école bénéficieront d’une formation.

Education IV promeut aussi la scolarisation des filles et mène la prévention contre le VIH/Sida en milieu scolaire. ’’C’est un très bon projet pour le système éducatif. Il a va procurer motivation et luxe aux élèves, enseignants et parents d’élèves’’, estime Mme Sylla.

L’objectif assigné au projet par le groupe de la BAD est de renforcer les capacités de gestion du système éducatif et contribuer au développement des capacités d’accueil des classes des cycles élémentaire, moyen et secondaire. La direction de la planification et de la réforme de l’éducation (ministère de l’Eucation) s’occupe de l’exécution du projet.

Sud Quotidien

Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte
Lu 1345 fois
Education-Formation


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 8
Inscrivez-vous.entrez votre email pour garder le contact car nous avons besoin de vos avis et suggestions.merci d'avance