Recherche

GOUVERNANCE TERRITORIALE ET LOCALE DURABLE Les élus locaux de Dakar à l’école de la bonne gestion



Les élus locaux de la région de Dakar, sont à l’école de la gouvernance territoiale et locale. En effet , ces derniers seront formés pendant 3 jours (du 31juiilet au 1er août) sur les disparités spatiales et les inégalités sociales dans la définition d’une gouvernance territoriale durable. Une rencontre a été ouverte hier vendredi 30 juillet en ce sens à la mairie de Dakar à l’initiative d’University foundation management collecge Dakar en partenriat avec le ministère de la Décentralisation et des Collectivités locales et l’Ambassade de la Grande Bretagne au Sénégal.

“Les disparités spatiales et les inégalités sociales dans la définition d’une gouvernance territeriale durable”. C’est autour de ce thème que les élus locaux de la région de Dakar vont se retrouver pendant 3 jours (30 juiilet au 1er août) pour renforcer leurs capacités en terme de gouvernance territoriale et locales des communes d’arrondissement.

L’objectif principal de cette session de formation initiée par University Foundation Management collecge Dakar en partenriat avec le ministère de la Décentralisation et des Collectivités locales et l’Ambassade de la Grande Bretagne, est de d’accompagner les maires de commune d’arrondissement et leurs agents dans la maîtrise des outils de gouvernance territoriale.

Toute chose qui permettra d’asseoir les basses concrètes pour la mise en adéquation des problèmes de développement local dans les quatre départements de la région de Dakar et les opportunités d’innovation économique et sociale pour une gouvernance territoriale durable. Au bout du compte, il s’agira de sensibiliser les élus locaux sur les disparités territoriales en Afrique et les nouvelles approches de développement territorial appropriées pour une amélioration du niveau de vie des populations locales.

Selon Khalifa Ababacar Sall, le maire de la ville de Dakar, « la politique de décentralisation de notre pays qui est à sa 15 ème année interpelle tous les acteurs. Et dans notre approche participative , on met à niveau tous les acteurs , pour qu’ils réflèchissent sur :ce qui a été fait, ce qui se fait et sur ce qu’il faut faire ». Il ajoutera que « cette rencontre est opprtun parce que les choses ont changé, les règles sont devenues difficiles et les procédures sont longues surtout en matière de code des marchés. C’est pourquoi nous devons nous nous mettre à niveau ».

Pour Mamadou Gaye, l’expert chargé d’animer cette rencontre, « ce programme est en parfaite corrélation avec la compréhension du développement local. Il s’agira de comprendre le cadre de vie non amélioré pour arriver à des solutions durables ».

Sud Quotidien

Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte
Lu 8052 fois
Bonne gouvernance


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 11
Inscrivez-vous.entrez votre email pour garder le contact car nous avons besoin de vos avis et suggestions.merci d'avance