Recherche

GOUVERNANCE LOCALE : Les femmes du département balisent la voie



Kayar : Elles sont aujourd’hui plus d’une centaine de femmes venues de deux communes et trois communautés rurales du département de Thiès à renforcer leurs capacités en planification, programmation et budgétisation sensible au genre. Ces actrices du développement, une fois retournées au niveau de leurs localités respectives, vont démultiplier les connaissances qu’elles ont acquises auprès de leurs mandants et participer de manière efficace au processus développement économique et sociale.

Le projet, selon la coordinatrice de la coalition décentralisée de Wildaf Thiès, Mme Dieynaba Diallo, est finance par la fondation Osiwa qui intervient au niveau mondial et africain, pour un montant global de 20 millions. Débutée au mois de juin 2010, la première étape du projet concernant les femmes, a été bouclée a Kayar, en présence de la représentante de Mme le ministre de la Famille, par ailleurs, chef du service départemental du développement communautaire de Thiès, Hawoua Ba, chargée de programme Osiwa Sénégal.

Au cours de cinq jours passes à Kayar, les 20 participantes à la rencontre, se sont familiarisées avec les thèmes relatifs à la programmation, la planification, la bonne gouvernance et la budgétisation sensible au genre. Autrement dit, les femmes entendent d’ores et déjà bien défendre leur cause en plaidant pour leur prise en charge globale de leurs préoccupations.

Au finish, ces femmes ont eu une meilleure compréhension du concept d’intégration du genre dans le processus de planification et d’élaboration des budgets au niveau de leurs zones. A en croire la coordinatrice Wildaf Thiès, il est envisage une restitution au bénéfice de 3000 femmes et une formation en direction de 230 élus locaux. Dieynaba Diallo a longuement insisté sur le dialogue et la concertation qui constituent également un enjeu majeur dans le processus. Dans leurs interventions respectives, c’est d’abord Mme Hawoua Ba d’Osiwa, de réaffirmer toute la volonté de sa fondation à accompagner Wildaf avant de féliciter la coordinatrice Dieynaba Diallo et son staff pour le travail remarquable qu’elles ont accompli en un laps de temps. Même sentiment de Mme Sarakh Diop Aïdara qui a indique que le ministre d Etat, ministre de la Famille suit de très près les activités de Wildaf et qu’elle ne ménagera aucun effort pour les accompagner durant tout le processus

Abdourahmane Sarr GONZALES
Le Soleil

Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte
Lu 998 fois
GENRE


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 12
Inscrivez-vous.entrez votre email pour garder le contact car nous avons besoin de vos avis et suggestions.merci d'avance