Recherche

GESTION DES INONDATIONS : Une contribution de 5 millions du Crédit mutuel du Sénégal



Dans le cadre de sa politique de solidarité à l’endroit des populations, le Crédit mutuel sénégalais a assisté les victimes des inondations en banlieue en dégageant un montant de cinq millions pour l’achat d’une motopompe et du carburant pour son fonctionnement. Mais aussi, de moustiquaires imprégnées, de produits phytosanitaires, d’eau de Javel, etc.

La remise de ce don a eu lieu dans les locaux de la Préfecture de Pikine. Réagissant à ce geste de haute portée, le Préfet de Pikine, Ibrahima Guèye, s’en est beaucoup réjoui. En ce sens que, selon ses propres termes, « il s’agit-là d’une initiative propre de la part du Crédit mutuel sénégalais, préoccupé à satisfaire les besoins les plus pressants des populations ».

Pour sa part, le représentant de la structure bienfaitrice, parlant au nom du directeur général Mamadou Touré, a insisté, sur « l’élan de solidarité nationale dans lequel s’inscrit cet acte de bienveillance. Ceci, conformément à la philosophie d’entraide et de solidarité de la structure ». Il a également ajouté que c’est parce que le Crédit mutuel sénégalais est conscient du fait que l’Etat et les collectivités locales ne peuvent pas, à eux seuls, tout faire, qu’il a jugé nécessaire de réagir de cette sorte. Et qu’à ce titre, les bonnes volontés doivent se manifester pour que ce phénomène qui concerne tout le pays soit résolu une bonne fois pour toutes.

La présence également du service d’Hygiène a été signalée. Et, le commandant de ce service en a profité pour mettre en exergue les risques de maladies liées aux eaux stagnantes. Les fosses sceptiques, les animaux morts dans l’eau ainsi que les ordures ménagères, dans une pareille situation, peuvent être source d’épidémies. C’est pourquoi, d’ailleurs, lui et ses agents ont prévu un certain nombre d’actions, dont la sensibilisation (porte-à-porte), destinée à l’hygiène individuelle, mais aussi, la désinfection de l’eau qui est fortement contaminée, la délarvation et l’aspersion intra domiciliaire, pour ne citer que ces aspects. Puisque, en de pareilles circonstances, il faut impérativement gérer les conséquences sanitaires.

Le Soleil

Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte
Lu 690 fois
MICRO-FINANCE


Commentaires articles

1.Posté par Alpha Kébé le 26/01/2009 15:31
Salut à tous
Nous vous adressons ce message en tant que secrétaire général de l'association pour le développement et l'assainissement de Djiddah Thiaroye Kao Est pour vous dire que nous sommes le site le plus inondés de la commune et aucune structure nous a contacté pour nous associer dans la lutte contre les inondations. C'est donc un cri de coeur que nous lançons pour être associer à ce combat pour nous sauver des inondations.

Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5
Inscrivez-vous.entrez votre email pour garder le contact car nous avons besoin de vos avis et suggestions.merci d'avance