Recherche

GESTION DE L’INFORMATION DANS L’EDUCATION AU SENEGAL L’apport de Microsoft salué par la CIME

Le Directeur de la Cellule informatique du ministère de l’Education nationale du Sénégal a salué l’apport et l’expertise de Microsoft dans la gestion de l’information dans le secteur de l’éducation au Sénégal. Ces propos sont de Monsieur Mbaye Diouf responsable de la Cellule informatique du ministère de l’éducation ,s’exprimant ainsi hier mardi 8 février 2011 à Dakar au courant d’un petit-déjeuner de presse organisé par Microsoft Afrique de l’Ouest et du Centre.



Monsieur Mbaye Diouf, Directeur de la Cellule informatique du Ministère de l’Education du Sénégal a exprimé sa satisfaction et sa reconnaissance à Microsoft Afrique de l’Ouest et du Centre qui est en train de les appuyer dans la gestion informatique de leurs ressources humaines. Il s’exprimait hier mardi 8 février 2011 à Dakar au courant d’un petit-déjeuner de presse organisé par Microsoft pour faire un état des lieux de sa coopération avec ses différents partenaires dans le domaine de l’éducation. « Nous étions en train d’exploiter un système d’information intégré qui avait abouti à la naissance d’un schéma directeur de l’informatique au ministère de l’éducation pour moderniser tout le système de management », s’est rappelé Mbaye Diouf qui poursuit :

« Microsoft est arrivé entre deux phases et nous a appuyé dans la mise en réseaux et la formation. Il y a eu un fichier unique du personnel pour mieux gérer les ressources humaines, surtout pour ce qui concerne la mobilité des enseignants (affectation). Microsoft est en train de nous appuyer pour imprimer des bulletins de salaire pour les corps émergents ». C’est dans cette perspective que le logiciel « Planète » a vu le jour pour assurer la gestion pédagogique et administrative du système éducative. Ce dont Ibrahim Youssry, Directeur de Microsoft Afrique de l’Ouest et du Centre, s’est réjoui en saluant l’engagement du Sénégal qui s’est « embarqué » dans le projet d’informatisation de son système éducatif qui rentre dans « le cadre du programme Africa Initiatives de Microsoft dont l’objectif est d’aider les gouvernements des pays d’Afrique à réaliser leurs projets autour des technologies de l’information et de la communication ».


Ainsi donc, le petit-déjeuner de presse a permis de « faire le point sur la solution de gestion de l’information dans le secteur de l’éducation plus connu sous le nom de Education Management Information System (Emis) ». Un état des lieux du système informatique du ministère de l’éducation a rendu possible certaines recommandations pour lesquelles Microsoft a contacté des organisations comme la Banque Mondiale, l’Usaid pour créer « une synergie d’actions pour aboutir à une solution durable ». C’est ainsi que « 11 399 écoles et établissements, 78 448 enseignants, 2 529 768 élèves et lycéens seront touchés par ces projets », a-t-on appris à l’occasion.

Chérif FAYE
Sud Quotidien

Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte
Lu 2274 fois
Education-Formation


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 8
Inscrivez-vous.entrez votre email pour garder le contact car nous avons besoin de vos avis et suggestions.merci d'avance