Recherche

Financement du PNIA : Rome annonce une contribution 13,1 milliards de francs (officiel)



Dakar, 15 mars (APS) – Le gouvernement italien compte investir 20 millions d’euros, soit 13,1 milliards de francs CFA, dans l’agriculture sénégalaise, annonce le ministère sénégalais des Affaires étrangères dans un communiqué parvenu lundi à l’APS.

"L’Italie va prendre part au financement du Programme national d’investissement agricole pour un montant de 20 millions d’euro", rapporte le texte dont copie a été transmise lundi à l’APS.

Le PNIA, défini dans le cadre de la politique agricole commune de la CEDEAO, a été lancé en 2008 et ambitionne d’atteindre l’autosuffisance alimentaire et de réduire la pauvreté de moitié au Sénégal. Ses besoins financiers sont estimés à plus de 2.000 milliards de francs CFA.

Rome est "en phase de finalisation" de son projet dénommé "Stream, destiné à soutenir la politique sociale du Sénégal pour la période 2011-2013", ajoute la même source, citant Franco Frattini, le ministre italien des Affaires étrangères.

"Le ministre des Affaires étrangères Me Madické Niang a abordé avec son homologue la question des travailleurs immigrés et leur souhait de percevoir leurs cotisations sociales à leur retour au pays. A ce sujet, le chef de la diplomatie sénégalaise a proposé la négociation d’un accord bilatéral de protection sociale", rapporte encore le communiqué.

Me Madické Niang annoncé la "remise sur pied du Conseil supérieur des Sénégalais de l’extérieur, avec des compétences élargies, afin de mieux prendre en charge leurs préoccupations’".

Selon le texte, il a invité son homologue à "appuyer notre pays dans sa politique de réinsertion des émigrés désirant rentrer au Sénégal."

Aussi a-t-il, selon la même source, souligné "l’urgence" de tenir des réunions de la commission mixte sénégalo-italienne, "le cadre le plus approprié pour aborder toutes les questions d’intérêt prioritaire".

Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte
Lu 1956 fois
Agriculture


Commentaires articles

1.Posté par Valdiodio DIOUF ingenieur en microfinance (depuis 15 ans)à le 31/03/2010 12:30
Antan que specialiste en micro-finance un tel programme permettrait à notre pays d eradiquer à moitié la pauvreté et pour y arriver il faut imperativement passer par la micro-finance en boutant notre agriculture,

Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 17
Inscrivez-vous.entrez votre email pour garder le contact car nous avons besoin de vos avis et suggestions.merci d'avance