Recherche

FORMATION PROFESSIONNELLE Le quartier Cherif étrenne son centre



Le quartier Cherif de Rufisque a inauguré son centre de formation professionnelle. Fruit de la coopération décentralisée Rufisque : Nantes, ce centre a été financé par les membres du collectif Dervalières/Cherif.

C’est un centre de formation multifonctionnel que les populations du quartier Diorga Cherif de la commune de Rufisque nord ont acquis. Ce centre destiné à lutter contre le chômage des jeunes et à accueillir les enfants exclus du système scolaire a été inauguré vendredi en présence d’une forte délégation d’élus venus de Nantes et des autorités municipales de la ville de Rufisque. Fruit de la coopération décentralisée entre les villes de Nantes et de Rufisque, ce centre d’une valeur de 60.000 000 de Frs Cfa a été réalisé par le collectif Dervallieres/ Cherif. Un collectif qui regroupe des associations des deux quartiers, pour le président du collectif de développement de Cherif «ce modèle de coopération décentralisée est le seul qui existe à travers le monde.»

Il s’agit, selon Amadou Sow «d’un pont d’échanges culturels pratiques et d’actions concrètes entre les deux quartiers. Installé dans la maison des associations de Cherif, siège de toutes les associations de quartiers autour de Cherif, le centre offre des formations techniques notamment, en menuiserie, en coupe et couture mais aussi en coiffure et informatique. Sa vocation est d’offrir des formations pratiques dans une zone confrontée à un problème de chômage et de pauvreté mais qui est également un point de chute de tous les flux de l’exode vers rural vers la ville de Rufisque. Ce qui installe des problémes de sécurité et environnementaux dans la localité qui abrite aujourd’hui plus de 20.000 âmes.

Cependant les formations dispensées par le centre ne sont pas gratuites, les élèves apportent une participation symbolique mensuelle et le centre leur assure le matériel pédagogique et didactique nécessaire.

En collaboration avec le CDEPS (centre départementale d’éducation populaire et sportive), les responsables sont dans les démarches pour que le centre intègre le circuit des examens et des formations professionnelles sanctionnées par un diplôme d’Etat.

Présidant la cérémonie d’inauguration l’édile de la ville a insisté sur le caractère utilitaire du centre «conçu par les populations de Dervalilières et Cherif, ce centre est un véritable outil de développement», a souligné Badara Mamaya Sène.

Le maire de la ville a aussi loué le sens citoyen des habitants des deux localités dont il souhaite que l’action fasse tâche d’huile. «Cela traduit l’importance de l’action citoyenne… et je souhaite insister pour la modéliser au sein de la ville de Rufisque mais aussi profiter de l’expérience et de l’expertise du CODEC afin que les autres quartiers soient organisés pour travailler dans la coopération décentralisée avec Nantes et d’autres cités avec lesquelles Rufisque et en partenariat», a annoncé le 1er magistrat de la ville.

Daouda GUEYE
Sud Quotidien


Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte
Lu 279 fois
Education-Formation


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 8
Inscrivez-vous.entrez votre email pour garder le contact car nous avons besoin de vos avis et suggestions.merci d'avance