Recherche

FORMATION ET INSERTION DES FILLES SORTANT DES CRETF ET CETF 1,3 milliard de F Cfa de la Belgique au Sénégal

La Belgique a mis à la disposition du Sénégal, une enveloppe de 1,3 milliards de F Cfa. Un appui qui entre dans le cadre du programme spécifié à la formation et l’insertion des filles sorties des différents Centres régionaux d’enseignement technique féminin (Cretf) et Centres d’enseignement technique féminin (Cetf), des régions de Kaolack, Fatick, et Diourbel.



(Kaolack) – L’appui financier que la Belgique vient d’accorder au Sénégal est destiné à soutenir le projet d’appui à la Formation professionnelle féminine (Forprofem) dans la marche de ses activités, mais aussi à assurer la garantie du programme annexe relatif à l’insertion des filles dans le secteur professionnel dés leurs sorties des centres de formation technique.

Pendant plusieurs années, cette politique d’insertion des filles, a causé d’énormes problèmes au Ministère de l’enseignement technique et la formation professionnelle (Metfp) et à ses partenaires. Jusque-là, le pourcentage des filles qui réussissaient à décrocher un emploi après la formation était estimé à 1%.

C’est ainsi que le Royaume de Belgique a aussi mis à la disposition du Forprofem, un second fonds de garantie d’un montant de 65 millions de F Cfa. Un fonds dont l’ambition est d’aider au développement des micros entreprises en (techniques de collectivité, restauration hôtellerie, et habillement) au sein des régions de Kaolack, Fatick, et Diourbel pour assurer dans un premier temps l’insertion des filles avant même, la ruée vers les entreprises privées.

Sous l’égide du ministère de l’enseignement technique et la formation professionnelle, ce programme a été à l’origine d’un séminaire sur la validation des nouveaux programmes de formation destinés aux Cretf et Cetf, tenu ce vendredi 31 octobre à Kaolack et ayant regroupé une cinquantaine de participants pédagogiques et techniques.

Cette rencontre qui poursuit le processus de réforme élargie à l’enseignement technique et la formation professionnelle d’une manière générale, s’inscrit dans la logique de continuation des précédents ateliers de Saly (du 27 au 30 Mais 2008) et Ndangane Sambou (du 19 au 24 Septembre 2008).

Ces rencontres ont planché sur le processus de réforme et l’adaptation des programmes de formation et des curricula selon l’approche par compétence (APC). Aujourd’hui, le ministère de l’enseignement technique et la formation professionnelle tout comme le Proforfem ont fixé leurs objectifs sur la performance des centres techniques de formation, mais aussi sur un partenariat consolidé et durable avec les entreprises privées.

Ceci, en vue d’assurer le recrutement continuel des filles dés leurs sorties des centres de formation. Il s’agit surtout de définir avec le secteur privé le profil professionnel souhaité, et les métiers devant faire l’objet de formation suivant une approche par compétence. Selon Amadou Bécaye Diop, co-responsable de la coopération technique Belge, cette démarche facilitera davantage les modalités de recrutement, mais permettra surtout aux deux parties de disposer d’une gestion optimale des principes du recrutement.

L’installation de nouveaux centres techniques de formation et la réhabilitation de ceux en voie de délabrement, ont aussi été abordés en marge de cette rencontre. Le co-responsable de la coopération technique Belge a ainsi saisi l’occasion pour attirer l’attention publique sur le nouveau programme de réhabilitation que le ministère de l’enseignement technique et la formation professionnelle va certainement démarrer dans l’ensemble des zones cibles, car étant dans les prévisions du Budget d’investissement consolidé (BCI) pour l’année 2007-2008.

Cette démarche s’inscrit sur le programme de renforcement des infrastructures en matière de formation professionnelle, si l’on sait que l’idée est aussi de mettre en place d’ici deux ans neuf (9) centres de formation dans les régions centre.

Sud Quotidien

Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte
Lu 2019 fois
GENRE


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 12
Inscrivez-vous.entrez votre email pour garder le contact car nous avons besoin de vos avis et suggestions.merci d'avance