Recherche

FINANCES PUBLIQUES : La municipalité de Dakar renforce son système de gestion



A la suite d’une requête adressée aux partenaires au développement, la mairie de Dakar a été soumise à une évaluation sur la base de la méthodologie « Pefa », consistant à une évaluation de la gestion des Finances publiques.

Les résultats de l’étude d’évaluation à laquelle la mairie de Dakar a été soumise dans le cadre du renforcement des capacités de gestion de ses finances ont été restitués hier. L’exercice, qui a été mené par les partenaires au développement, à savoir la Banque mondiale et l’Agence française de développement (Afd) est une première expérimentation en Afrique en matière d’évaluation suivant la méthode « Pefa ».

Avec une attention particulière portée sur le niveau de performance du système de gestion de cette municipalité, l’évaluation dans son ensemble a relevé certes des insuffisances, mais aussi des performances. Cela a d’ailleurs fait dire aux partenaires que des mesures correctives sont bien possibles pour conduire la ville de Dakar vers une meilleure discipline budgétaire et une plus grande visibilité dans l’allocation des ressources. Surtout au moment où la ville de Dakar s’est engagée à poursuivre le processus d’électrification et d’aménagement de la voirie, grâce aux soutiens de l’Agence française de développement pour 6 milliards de Fcfa et de la Société financière internationale (Sfi), pour 4, 1 milliards de Fcfa.

Si le financement de l’Afd a été déjà accordé, selon le maire de Dakar Pape Diop, l’accord avec la Sfi sera finalisé le 9 février prochain, pour poursuivre les réalisations déjà entamées depuis 2002 par la mairie sur fonds propres d’environ 50 milliards de Fcfa.

C’est donc avec beaucoup de satisfaction que le maire de Dakar a accueilli cette première expérimentation en Afrique de la méthode « Pefa ». « Cette méthode Pefa a été utilisée par l’Afd et, à la suite du résultat obtenu par la ville de Dakar, souligne le président du Sénat, un premier financement a été octroyé à la ville de Dakar pour lui permettre de prendre en charge une partie de son éclairage public et de la voirie. C’est à la suite de cet accord de financement que la Sfi, qui est une filiale de la Bm, s’est engagée à accorder un financement à la ville pour lui permettre d’accélérer le processus de développement ».

Et au moment de la validation du rapport d’évaluation, saluant l’effort de toute son équipe, le maire de Dakar apprécie : « nous avons accepté de nous soumettre à cet exercice périlleux mais qui a débouché sur de bons résultats ».

Les représentants de la Banque mondiale et de l’Afd ont salué les efforts entrepris par la mairie de Dakar et se sont réjouis de cet exercice qui pourrait servir d’expérience à d’autres villes africaines.

Le Soleil

Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte
Lu 1395 fois
Association des Maires du Sénégal


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 6
Inscrivez-vous.entrez votre email pour garder le contact car nous avons besoin de vos avis et suggestions.merci d'avance