Recherche

Etat civil: plaidoyer pour la numérisation des archives



Kolda, 17 sept (APS)- La directrice du Centre national d’état civil, Diemadiaye Ba, a plaidé, mercredi à Kolda (Sud), pour l’adaptation du contexte des lois qui régissent l’état civil au Sénégal, préconisant la numérisation des archives en vue d'améliorer les enregistrements à la naissance.

''Au niveau national, on est dans une dynamique de prise en charge de la question de l’état civil. Nous voulons un état civil moderne et nous voulons remettre en cause le contexte des lois qui régissent l’état civil qu’il faut adapter aux contexte des technologies de l’information'', a-t-elle notamment dit.

Mme Ba s'exprimait en marge de la rencontre multisectorielle sur la problématique de l’enregistrement à l’état civil, sous l’égide de l’UNICE .

''Il faut une synergie d’actions, notamment aller vers un schéma d’indexation et de numérisation des archives pour améliorer l'enregistrement des enfants à l’état civil'', a-t-elle affirmé.


Sur la forclusion des enfants en classes d’examen, faute d’extraits de naissance, Diemadiaye Ba plaide pour une prise en charge des cas à travers des audiences foraines.

Elle a en outre annoncé que les collectivités locales seront accompagnées dans la mise en ouvre de l’Acte3 de la décentralisation à travers le renforcement de capacités des acteurs.

Dans le cadre du Programme d’appui à la modernisation de l’état civil, des actions seront menées en direction des collectivités locales, a-t-elle assuré, estimant que la communalisation intégrale demeure ''un acte bénéfique pour l’état civil du fait des changements qui peuvent intervenir''.

Lors de cette rencontre, des questions relatives au manque de formation des agents des centres principaux de déclaration de naissance, le déficit du personnel et la gouvernance locale au sein des centres de déclaration des actes de naissance ont été soulevées par des participants.

Selon un rapport d’étude rendu public par la direction du Centre national d’état civil prés de 90% du personnel des centres principaux ne sont pas formés et 70% des registres sont à reconstituer.

Le rapport mentionne également des difficultés dans l'archivage et l’informatisation au niveau des centres d’état civil de la région de Kolda.

L’objectif des autorités est d'aller vers l’enregistrement systématique à travers l’informatisation et l'archivage. Les régions de Kolda et Sédhiou vont abriter la phase expérimentale de ce projet pilote.

MG/AD

Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte
Lu 319 fois
Bonne gouvernance


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
Inscrivez-vous.entrez votre email pour garder le contact car nous avons besoin de vos avis et suggestions.merci d'avance