Recherche

Equité et égalité de genre à Kolda : Les femmes du Fouladou se mobilisent



(Correspondance) - Les femmes ont peur de leurs maris. Certaines pesanteurs sociales font qu’elles se soumettent aveuglement à leurs époux pour un meilleur devenir de leurs progénitures. Mère et épouse, la femme, notamment celle rurale, a la charge sociale du fonctionnement de la vie domestique. Elle réalise les travaux ménagers, prend soin des enfants et supporte la reproduction sociale. L’homme la confine ainsi à ce rôle dans le seul but d’incarner l’autorité dans le ménage. Autrement dit, la vie des ménages s’érige selon une culture valorisée de subordination des femmes. Et c’est pour que ces clichés disparaissent à jamais de notre environnement qu’un forum régional a été organisé vendredi dernier à Kolda par la Stratégie nationale pour l’équité et l’égalité de genre. C’était en présence des femmes de Vélingara, Kolda et Médina Yero Foulah et des autorités administratives.

Selon Mme Absa Wade Ngom, directrice de l’Equité et de l’égalité de genre au Sénégal, ‘l’objectif du forum, c’est de partager le contenu de la stratégie pour l’équité et l’égalité de genre pour favoriser son appropriation par tous les acteurs de la région de Kolda’. Parce que, malgré la campagne de promotion de l’équité et de l’égalité de genre jusqu’à l’horizon 2015, de nombreux obstacles se dressent pour la mise en œuvre de cette stratégie nationale. En effet, certains hommes sont très réticents à sa mise en œuvre parce que cela risque de saper leur autorité. C’est le cas d’Amadou Gano pour qui ‘c’est une initiative qui risque de désintégrer les normes sociales et culturelles établies depuis des millénaires’. Réponse de Mme Absa Wade Ngom : ‘Les questions de genre sont très sensibles qui touchent le social et le culturel. Mais si nous mettons en avant la nécessité de réduire toutes les inégalités dont sont victimes les femmes afin qu’elles participent au processus de développement du pays, avec un bon plaidoyer et une bonne communication, nous parviendrons à surmonter ces difficultés.’

Le ministère de la Famille et de l’Entreprenariat féminin s’apprête à lancer une campagne de communication et de mobilisation en direction des hommes et des partenaires.

Cheikh DIENG
Wal Fadjri

Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte
Lu 1166 fois
GENRE


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 12
Inscrivez-vous.entrez votre email pour garder le contact car nous avons besoin de vos avis et suggestions.merci d'avance